4 ans plus tard, la version prise avec un “vrai appareil photo” de cette photo.




Tristan D.

Photographe amateur, amateur de photographie. Surtout attiré par la prise de vue, le regard. Attrait particulier pour le N&B. A suivre ici : Station 32. Et aussi sur Facebook ou Twitter
15 Commentaires
  1. j’aimais bien avec la bordure de Philippe 🙂 mais sans bordure , je la trouve plus forte et plus graphique 😉

  2. @Marie : c’était une bordure d’Hipstamatic (une application disponible sur iPh*ne). Là c’est pris avec euh… un APN d’une célèbre marque allemande. Le piqué n’est pas le même 🙂 Ça permet la comparaison. On est presque à 2 antipodes matériels.

  3. une appli ? Philippe travaillerait donc pour la pomme ? 🙂

    2 antipodes, 2 résultats… ma préférence va à celle-ci … même si j’aime beaucoup l’autre 🙂

    une réponse de normande quoi 🙂

  4. @Marie : je crains que le taulier n’y sois pour rien… Il a aussi utilisé (utilise encore ?). Ma préférence est identique à la tienne. Finalement ces applications, on en sort peut-être aussi vite qu’on les a adopté. L’avenir nous dira s’il en reste quelque chose…

  5. Des bandes impures parcourent nos sillons !

  6. C’est pour mieux vous nourrir, Monsieur HR ! A moins que vous n’aimiez pas les melons… 😉

  7. La discussion peut (cette fois-ci) être centrée sur le sujet principal : cette photo ! Excellente, un très bel usage de la symétrie et du carré, un petit coté drapeau japonais version “seconde guerre mondiale”et un contraste rude mais beau : bravo !
    En ce qui concerne le précédent débat, je suis un amateur de photos “propres” et j’ai un peu de mal avec les anciennes méthodes et leurs entretiens “artificiels” par différents matériels (même si j’admire le travail que peut représenter ces réalisations) … 😉

  8. NB : les deux photos ont été prises le même jour me semble-t-il …

  9. @Estienne : oui, le même jour à la même heure (très tôt !).

    Pour ce qui est des différents procédés de développement/tirage, il existaient déjà en argentique (ex. : photos de H. Gruayert, D. Moriyama, J. Koudelka, tirages Fresson, …). Il est vrai que la facilité du traitement numérique a retiré leurs lettres de noblesse aux effets obtenus. Et décuplé les possibilités. Je regarde beaucoup de photos actuellement, et beaucoup en (ab)usent ! Il est de nombreuses photos où le rendu (ex. : HDR, pointillisme, contrastes exacerbés, …) prend le pas sur le contenu (souvent bien banal) et visiblement, la valorise au yeux de beaucoup.

    On aime, on n’aime pas, c’est un autre débat 🙂

    Personnellement, j’ai aimé exploré un peu ces effets avec l’application Hipst*m*tic (illustration avec la 1ère version de la photo ci-dessus publiée sur LVEG), parce que l’APN des smartphones concernés étaient assez mauvais et parce que le choix du rendu se faisait avant la prise de vue (et non après). J’ai joué avec ça et puis je suis passé à autre chose. Mais je comprends que l’on choisisse ce créneau. Ça se défend autant que le Polaroid. De mon côté, si le développement et la numérisation de pellicules 120 (6×6) n’était pas si compliqué/cher en province, j’aurais déjà acquis un Holga. Alors j’utilise encore un smartphone et une application, Vignette, pour faire des photos N&B et carrées, dès la prise de vue.

  10. Une photo composée avec rigueur avec un bel effet graphique 🙂

    Juste pour faire suite à vos dernières remarques il n’y a rien de plus facile que de numériser des négatifs 6X6 à la maison avec un scanner à plat.
    Pour pratiquer le 6X6 le Holga n’est pas la meilleure portre d’entrée à mon avis …

  11. @Kora : Oui, numériser n’est pas difficile, il faut juste un scanner de plus… 😉

    Quant au 6×6, j’ai déjà un Minolta Autocord (et un Rollop que je ne désespère d’arriver à réparer un jour). Le Holga faisait référence aux procédés qui ont un effet très net sur le résultat.

  12. J’aime

  13. J’aime beaucoup. Je crois que j’aurais poussé la radicalisation dece paysage en supprimant ciel et arbres…

  14. Oh la Brigitte, comme vous y allez ! Je ne m’autorise jamais un tel niveau d’intervention sur une photo. Quant à les couper les arbres avant de prendre la photo… 🙂
    Plus sérieusement, le cadrage suggéré me semble un peu trop radical, à cette hauteur de prise de vue. Je me souviens d’ailleurs l’avoir regardé sur place, mais je n’ai pas déclenché. Si j’avais pu m’élever d’un ou 2 mètres, je pense que je l’aurais prise (je précise que je travaille en focale fixe et que dans ce cas, c’est le photographe qui doit bouger pour n’avoir que ce qu’il veut dans le cadre).

  15. Un beau graphisme!

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.