7 Commentaires
  1. Le yin et le yang version Mickey, le grand écart de l’enfance et de l’horreur.

  2. la schizophrénie de l’industrie du divertissement, et la folie qu’elle propage … beau traitement de ce graffiti, auriez-vous pu l’inscrire dans un environnement mural plus large ?

  3. Ici, il y a comme une fissure dans l’industrie du divertissement.

  4. bonsoir,

    merci pour vos commentaires et je souligne le travail du grapheur…

  5. Bravo aux deux (photographe et graffeur)

  6. Un petit côté Joker inattendu ( le vrai visage de Mickey Mouse ? … 😉

  7. …Bon, et je vous laisse deviner l’ensemble en couleur…

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.