Tours: un groupe de petits personnages se rassemble Place des Petites Boucheries  et proteste contre la disparition programmées de la série de François Cardi . Un mouvement qui pourrait bien s’étendre.




Monsieur HR

Né en 1949, habite Tours (37), retraité et syndicaliste Je dirais bien que j'aime mettre mon "grain de sel" mais cette expression est déjà utilisée (à bon escient) par un autre photographe sur le blog . Je pratique la photo en pointillé, de manière un peu erratique, sans véritable style personnel nettement défini, avec un petit goût pour le flou, souvent mal maîtrisé d'ailleurs J'éprouve un vrai plaisir à dialoguer sur le blog et je pense que ma pratique, notamment celle du post traitement informatique de la photo s'est améliorée grâce à ces échanges
16 Commentaires
  1. Bonjour,

    La bande fraîchement repeinte nous informant d’une interdiction de stationner renforce davantage le caractère rebelle, voire belliqueux, de ce rassemblement non autorisé par la Préfecture ! Il est à craindre que les choses dégénèrent “Place des Petites Boucheries” : ça va saigner ! Bref, tout ceci va encore finir en pot de rillettes…

    Si ce mouvement doit prendre de l’ampleur, je veux bien y mettre mon grain de sel et les épices d’une pétition à venir ici en Haute Normandie ! Si les petites ruisseaux font les grandes rivières, les grands mots font les discours fleuves.

    Bonne journée et à bientôt.

  2. Un beau clin d’œil à la série de François Cardi…JMLG a aussi l’art des idées en écriture, j’aime bien cette phrase finale: “Si les petits ruisseaux…discours fleuve”

  3. Merci de vos commentaires bien sympas.

    JM il ne s’agit pas d’une bande peinte mais de l’écoulement d’un liquide blanchâtre dans le caniveau que j’ai trouvé photogénique sur le coup.

  4. Fuite de lait ? Bel angle de prise de vue !

  5. Ah ben ça ! j’aurai dû faire montre d’un peu plus de perspicacité dans l’analyse de la chose montrée mais je me suis dit que Tours était peut-être la seule vile au monde où l’on peignait les bandes à même la rigole (ce qui évite l’utilisation fastidieuse d’un pochoir).

    Ce qui ne m’empêche pas d’imaginer ces manifestants, le couteau entre les dents, crier : “Sus aux grands hommes !”, “pas de quartier !” entendait-on dans le centre-ville.

  6. Très réussie cette phosphorescence !

  7. On dirait du lait… Une manif’ d’agriculteurs ?
    😉

  8. Que le mouvement s’étende, et je céderai peut-être, une fois de plus, à la pression générale.

  9. Pas de lait mais l’évacuation d ‘une au polluée par des travaux de bricolage chez un voisin.
    Pas d’agriculteurs mais les membres de l’association
    http://www.lesptitesbouch.org qui organisent leur traditionnelle soupe aux cailloux.
    Oui, François, pourquoi s’arrêter à 36 ?

  10. Parce qu’il n’a plus de péloche… Mais parfois, quand on rogne un peu sur l’amorce, on peut aller jusqu’à 37 ou 38 poses… Espérons ! A 40 ou 45, là, il y a un problème.

  11. Avec autant d’insistance, me voilà reparti dans mes PC.

  12. et c’est une bonne nouvelle !

  13. @ JMLG. Pfff, mes pelloches je les fais moi-même, alors les allonger de quelques vues, pfff…

  14. Eh ben moi, je me suis fabriqué en lambris un magasin que j’adapte à mes vieux appareils : 11 436 vues ! Là, on fait moins le malin…

  15. Peut-être, mais va-t-en trouver 11 436 petits personnages! Pfff…

  16. Vers l’inauguration d’une rubrique “Le coin des bricoleurs ” dans LVEG ?

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.