blagapart

longue histoire...
11 Commentaires
  1. Placides, mais inquiétantes ces “poupées”. Un coup de baguette et elles mordent, pour le moins.
    Une belle matière minérale et ces rayures verticales sur et dans l’image, dignes d’un vieux film nitrate, pour rendre plus intéressante l’illusion.

  2. Excellente ! Comme fossilisés.

  3. Contrairement à GBertrand, je ne vois rien d’inquiétant dans ces personnages. Dans cette façon de se rapprocher pour la photo, je leur trouve même une certaine tendresse, malgré l’usure et les rafistolages. Ils m’évoquent irrésistiblement un auteur et illustrateur pour enfants que j’aime beaucoup Chris Van Allsburg (Boreal Express, l’Epave du Zéphyr, Jumanji). Ses chiens notamment ont cette fixité indéchiffrable.

  4. comme un rêve d’enfant oublié au fond d’un grenier.

  5. Tout à fait d’accord avec le commentaire très synthétique d’OlivMo et de Cormac !

  6. Quelques scarifications inquiétantes.

  7. Remarquable traitement qui sied très bien à ces zigues.

  8. idem GBertrant inquiétants ces vieux jouets qui n’attendent que la nuit pour reprendre vie…

  9. Difficile de passer après cornac et gbertrand pour commenter cette étrange duo ! Jouets exhumés ? Certes, mais le mystère demeure ! La forme de dialogue du titre vaut mille, aussi !
    Je ne sais pourquoi mais la confrontation de cette scène quasi burlesque me fait penser à une sorte de rencontre « imagée » entre deux photographes d’écoles différentes…
    😉

  10. Merci à tous. Même les animaux de bois ont droit à leur Saint Valentin ! Ces deux-là s’épaulent sur notre commode depuis quelques années, et leur amour perdure…
    Une autre facette du mariage pour tous ?
    L’an prochain, j’enverrai le couple d’à côté, formé par Sainte Anne et un petit fétiche africain.
    Et puis l’ours et le cochon qui ne sont pas loin (là, ça devient un peu limite)

  11. @amb : oui, c’est assez ressemblant !

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.