GBertrand

Susan Sontag : "Une photographie passe pour une preuve irrécusable qu'un événement donné s'est bien produit."
12 Commentaires
  1. je vois pas le goûter?
    Et la nappe?

  2. “…sous l’herbe”.
    D’ailleurs, ils ont l’air de chercher, non ?

  3. C’est fou ce qu’on voit quand on fait un peu attention.

  4. La statue du bas fait un peu trop ajouté, et donne l’impression de troubler l’intimité du couple édenique…
    😉

  5. Trop ajouté“, c’est sûrement ce que pense le couple en question !

  6. Tant pis pour le couple. Elle pose un peu trop quand même. Et lui ressemble à Ken (Le mari de Barbie non?) Lui occupe bien l’angle mort non?

  7. Bien vu Brigitte !
    Elle «pose un peu trop». Normal quand on est une des statues du château de Versailles, on a des attitudes pas bien naturelles.
    Quant à Kent, c’est la photo d’un mannequin en plastique que j’ai prise rue Jean-Pierre Timbaud à Paris, d’où son air légèrement “kentien».
    Un ensemble un peu baroque, mais qui devrait raconter une histoire.

  8. Il règne tout de même une atmosphère plutôt dissipée dans ce trio de fortune…
    Je n’ose apporter mon interprétation !
    😉
    à Brigitte David = Bien vu pour Ken, j’y ai pensé aussi mais n’étais pas sûr du prénom !

  9. Pendant que “sœur Anne” regarde si rien ne vient , MrKen semble se frayer un passage pour rejoindre le bel endormit :-).
    Bel endormit qui est peut être un peu “grisounet” , même si le but est qu’il soit dans l’ombre .

  10. amb. Pour Ken j’ai vérifié sur Google.
    “Je n’ose apporter mon interprétation”… Alors ça! Inacceptable…

  11. Dans cette “atmosphère dissipée” (dixit amb), voilà que Ken se fraie un passage vers Grisounet ! selon Henri.
    Voilà bien le début d’une torride histoire sur laquelle, vu l’actualité douloureuse en Haut Lieu, nous jetterons un voile pudique…

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *