15 Commentaires
  1. On dirait la suite de la photo précédente mais, en plus, la terrasse est inondée…

  2. “Comment ça “en plus”?!!!…j’aimais beaucoup l’intérieur de “ma “cabane (je m’adapte très vite!) qui me sert de fond d’écran depuis que je l’ai retirée… faute d’exclamations dithyrambiques,
    La terrasse… Pffff… Le ponton! Et pas inondé, juste au-dessus de l’eau, avec le plongeon des grenouilles, les canards… les libellules… Tout quoi!

  3. une belle palette de noir et gris, mais je la trouve un peu fouillis, du mal à bien la “lire” 🙁

  4. @Merci Patrick . J’aime bien le fouillis végétal et l’eau qui va avec. ET je ne désavoue pas les photos sursaturées Ce n’était ni le ponton, ni les poteaux, ni les joncs , ni les reflets dans l’eau que je photographiais, mais l’ensemble de ces éléments. Maintenant, ta réflexion me donne envie d’essayer autre chose…

  5. Contrairement à Patrick, je trouve la “palette” éteinte, manque de nuance bien que contrastée… Décidément, je ne comprends pas comment tu fais la conversion en n&b, et surtout, pourquoi cette conversion. Il est quand-même possible de faire du n&b à la prise…

  6. @ Irène : je ne fais jamais de photo en N&B à la prise de vue car on a des possibilités infinies de faire du beau N&B ensuite en post-traitement. Mais cela dit, les gris sont assez inhabituels sur cette image. Je ne comprends pas d’où peut venir cette plage “restreinte” (notamment le gris central) …

  7. @Irène…Voici le premier passage de la couleur au noir et blanc sans que j’y touche en aucune façon. Is that better?
    @ Estienne … Tu conviendras que la notion d’habituel peut laisser perplexe! Je le suis.

  8. Je préfère cette version, Brigitte ! La gamme de gris est plus large et les passages entre eux plus progressifs, plus doux : une vraie et belle palette ! Le petit coin qui pêche un peu du coup, c’est le flanc gauche de l’image qui aurait gagné à être éclairci …

  9. “Habituel” : progressif, pas d’aplat gris uniforme comme par exemple sur l’image “musique et apéro”, quelque chose de plus naturel, de moins artificiel, “vivant” ! Je préfère m’exprimer avec des photos que des mots … 😉

  10. Merci Estienne. D’accord sur le coin gauche mais si j’y touche le reste se modifie. Donc, restons en là! Belle journée…

  11. @Irène. Ouf!

  12. Oui c’est plus “joyeux”
    Comme c’est difficile de mettre une image sur des mots, je relis avec tant de plaisir le poète.
    Je pense au voyage de Paul Nizan dans Aden Arabie peut-être après avoir relu “…Les Aubes sont navrantes.Toute lune est atroce et tout soleil amer…”
    Bonne journée, Brigitte !

  13. Une image séduisante, pour ces belles matières, les belles valeurs de gris (j’arrive après). Moins convaincu par le cadrage qui enferme cette image et ne la laisse pas suffisamment respirer.

  14. @ Olmar Si le cadrage n’enfermait pas, ça ne m’évoquerait pas les “nasses, où pourrit tout un Leviathan!”…
    Bon j’ai hésité avant d’associer Rimbaud à ma modeste production. Venant de quelqu’un dont “la carcasse ivre d’eau “se contente de slalomer dans la piscine du Rhône, cela me paraissait un peu sacrilège. Mais finalement quand les vers de Rimbaud remontent au premier prétexte, il faut laisser faire…
    @Hervé. Toute lune est atroce et tout soleil amer. Mais il y aurait eu de la vie sur Mars aux dernières nouvelles…

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.