OlivMo

Pas trop fan des photographies de couchers de soleil, surtout en couleur .... Jusqu'à présent en tous cas... Quoique, il y a quand même quelques exceptions...
11 Commentaires
  1. …Ou le petit personnage dans l’aménagement du territoire?

  2. Exposition universelle de Lisbonne de 1998 sauf erreur ? J’ai joué un peu autour de ces batiments mais sans résultat très probant : belle image !

  3. Un titre tout à fait approprié !

  4. Belle image !

  5. J’aime la compo et le graphisme mais les blancs sont un peu forts sur mon écran.

  6. @ Estienne : oui, bien vu, c’est une photo prise il y a 3 semaines à Lisbonne… Ils ont quand même pas tout déconstruit après l’expo universelle ! 😉

    @ Michael S et A-M Boley : c’est vrai que les blancs sont bien présents mais le pavage n’est pas non plus en granit ou en grès, c’est une pierre blanche et quand il y a de la luminosité, ça pique un peu les yeux…

  7. Merci de votre passage à tous !

  8. Cette Lisbonne est décidément très photogénique. Cette image le prouve.

  9. J’étais passée trop vite sur cette photo. Très belle composition. De qui était le bâtimentt entre architecture sacrée et bâtiment funéraire.
    Ces hautes ouvertures m’évoquent un peu les hautes portes de Siza à la piscine de Leça.
    Il avait fait d’autre part dans le cadre de cette manifestation, ce grand voile de béton que l’on a vu dans toutes les revues, mais je ne connais pas cet angle…
    So what?

  10. @ Brigitte David > Il s’agit effectivement d’une partie du pavillon du Portugal, édifice qui abritait la représentation nationale lors de l’exposition universelle de 1998 (EXPO’98). Le projet a été développé par Álvaro Siza Vieira, avec la collaboration de l’architecte Eduardo Souto de Moura. Devant l’entrée du bâtiment, une vaste esplanade était abritée sous une imposante couverture en béton précontraint, telle une feuille de papier posée sur deux briques. Cette “voile” de béton a aujourd’hui disparue.

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.