Pierre Grave

Passionné de photo depuis de (trop) nombreuses années J’ai toujours eu une préférence pour l’ improprement appelé « noir et blanc ». J’ai abandonné l’argentique depuis quelques temps mais recherche aujourd’hui dans mes tirages digitaux l’infinie variété des gris et la superbe du grain qu’on obtenait autrefois dans l’intimité d’une « salle de bain labo ».
5 Commentaires
  1. Le nb est bien réalisé mais la compo n’est pas satisfaisante. Le banc est trop centré, je l’aurais bien vu en bas à droite.

  2. Quelque chose nous exclu de cette photographie, je crois que cela provient de la position du banc.

  3. De la position du banc, oui, par rapport à l’arbre, qui bouche complètement le peu d’horizon qu’on pourrait mentalement construire.

  4. Douce France, sous la neige

  5. Merci pour vos critiques toujours intéressantes.
    Permettez moi cependant de défendre ma photo.
    Pour ce qui est de la position du banc, elle est volontaire. En effet, mon but est de confronter la taille modeste de ce dernier à celle imposante des arbres qui lui font face, un peu comme si il s’agissait de deux personnages respectivement nain et géants.Le fait que les arbres soient “décharnés” augmente leur côté sinistre alors que la rondeur du banc, même vide évoque douceur et faiblesse.
    J’aime par ailleurs le fait que la présence humaine dans cette scène hivernale ne soit évoquée que par les lointains immeubles en arrière plan.
    Quand à l’équilibre de la composition, j’ai bien entendu vos critiques mais je continue à aimer celle-ci.
    Merci encore et à la prochaine…

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.