Bernard Lvq

La photo, un regard au-delà des mots et un partage
21 Commentaires
  1. Jolie photo avec ce second plan et bon titre. Dommage que les mains soient floues.

  2. Une fois de plus, je ne vois rien que le petit point d’interrogation au centre…..

  3. Même chose pour moi. Mais ça va venir…

  4. je trouve que le point d’interrogation est trop centré…:-)))

  5. Comme Phillippe… En plus c’est un point d’interrogation couleur. 😉

  6. Un point d’interrogation en couleur !
    Un truc insupportable quoi !

    Le fait que certains voit la photo et d’autres non, vient peut-être du navigateur, car dans Firefox il n’y a aucun souci, et comme l’on sait que c’est le moteur qui respecte le mieux les conventions du web.
    Bref, j’ai enlevé les accents dans le nom de la photo çà devrait aller mieux 😉

    Bon, Ben, le mouvement des mains sur une harpe étant tellement doux que je ne me voyais pas en train de le figer… peut-être juste le majeur de la harpiste un peu gênant, trop traîné, éventuellement j’aurais pu l’enlever …. à voir.

  7. je trouve que la première main, la seule qui est nette est aussi celle dont le geste est le moins beau…dommage.

  8. S’il faut attendre que toutes les mains soient “belles”… on ne montrerait plus rien 😉

  9. Maintenant je vois!
    La harpe est un des rares instruments que je trouve insipide… 🙂

  10. Le photographe poste son image, sa petite dernière, avec l’anxiété de l’accueil qu’elle suscitera… Aura-t-elle bien vite son premier commentaire ? Surtout, celui-ci sera-t-il favorable ?
    Mais c’est sans compter sur la particule farceuse de La vie en gris, le mystère d’un signe de ponctuation tout en rondeur : le point d’interrogation.
    Défiant l’expérience du participant, pourtant aguerri par de nombreuses contributions, il surgit : minuscule et dévastateur !
    😉
    Puisque, enfin, la photo apparaît, parlons d’elle, rassurons le publiant par un commentaire adéquat…
    Idem que Philippe Schalk , à ceci près que je trouve que la main centrale est aussi profondément disgracieuse, tandis que sujet et composition engageaient à l’harmonie. Et s’en approchaient, d’ailleurs … Si près du but, dommage, oui !

  11. Voulez-vous un autre instrument ?
    Trompette, saxo, clarinette, casserole ?
    Main droite, main gauche, sans les mains ?
    il suffit de demander… 😉

  12. J’aime bien ces mains en concert, mais le cadre est trop large, j’aurais volontiers réduit le cadre au risque de faire disparaitre le doux modelé du menton de l’harpiste (ou juste retirer une bande à droite et assombrir ?)

  13. La composition me plaît avec un bel arrière plan flou.
    Mais les mains sur les cordes auraient du être nettes pour donner plus d’impact à la gestuelle.
    @+

  14. Bien, nouvelles modifications esthétiques v.2

    @ Hervé, j’ai essayé de voir ce que tu proposes. Si j’enlevais le menton ou encore une bande à droite, pour moi çà déséquilibre totalement la photo.
    Le menton apporte la “présence” et habille le coin. Le corps de la harpe à droite donne le “volume” de l’instrument.
    Si je coupais (ce que je ne veux pas) il y aurait un vide qui s’ouvrirait.

    @ Kora, peut-être maintenant avec la version 2 et quelques éléments qui pouvaient paraître inesthétiques, que le problème de netteté qui te gêne est moins flagrant ?

  15. J’ai bien lu tout ce qui précède et en fait, le flou ne me dérange pas, j’aime bien ces flous de mouvements qui évoquent la vie dans nos images figées. Mon problème est ailleurs : cette main floue au centre me fait penser à une tête de monstre bizarre, une sorte d’E.T. à bec recourbé. La photo et ses zones de flou me paraissent être une bonne base de travail mais dans ce genre d’images, on a toujours la surprise d’avoir immortalisé une colombe ou un tétard, par hasard !

  16. Une main de harpiste sans pouce, le voilà le E.T.

  17. L’amputation du pouce est une solution très violente 😉
    Pour moi, le fond reste trop clair et le bois de la harpe trop net pour que les mains soient pleinement valorisées, mais difficile de faire le point sur la main gauche avec l’AF qui “accroche” les cordes.
    Je l’aime bien ce menton.

  18. Hervé il faut reconnaître qu’il faut avoir le cœur bien accroché, mais avec un peu de pratique c’est très rapide 😉
    Mais c’est vrai que la main centrale, sans le doigt flou, me plaît plus maintenant.

    François, le pouce n’est bien sûr pas en permanence en haut(visible). Du coup je ne sais pas quelle note cela va produire … peut-être un couac 😉

    Merci à tous pour vos passages)

  19. Harpo n’aimerait pas du tout votre seconde proposition !
    😀

  20. Dans la première photo, la gestuelle du pouce est spécifique à l’harpiste, alors l’amputer est non seulement violent, mais totalement absurde…

  21. Irène imagine quand même que le pouce ne reste pas figé en l’air, mais qu’il accomplit certaine parabole, là nous sommes dans la position basse de celle-ci, donc le pouce est masqué …. rassurée ? 😉

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.