Septembre 70, sud du Maroc, Rissani, petit matin brumeux, Pentacon 6, Ilford FP4, développemlent Microphen, négatif scanné.




philippe morel

Sculpteur de métier, mais passionné de photo depuis toujours... Mes premieres photos ont été faites vers 6 ans avec un "brownie flash" de chez kodak, offert par mon père. J'avais eu auparavant une "boite" de chez lumière, je crois, mais je l'avais démontée sans espoir de la voir fonctionner un jour... La sculpture est venue beaucoup plus tard.
14 Commentaires
  1. ça aussi c’est beau!

  2. Assez classique mais très bien composée. J’aime particulièrement l’arrière plan des remparts avec leur curieux gris se fondant avec le sol.
    Serait-ce Marrakech ?

  3. Oups ! je n’avais pas lu Risani.

  4. J’aime ce genre de photo.La composition sobre, la lumière très belle.Une photo anti-stress.

  5. Pareil. Simple et belle. Elle respire la quiétude.

  6. Elle a été faite dans un coin perdu, au seuil du Sahara, à Rissani,un endroit magique, à l’écart du tourisme. J’ai eu le déplaisir de constater sur internet, qu’aujourdhui, au même endroit, on loue des 4×4 et des quads pour aller dans le désert, jusqu’à la “Grande Dune”… A l’époque c’est une vaillante petite coccinelle qui nous avait menés là-bas, et nous avions fait de grandes randonnées à pied…

  7. Très beau.

  8. très bien ça !

  9. Je suis allée à Rissani l’année dernière où se déroule un grand marché aux anes. J’y est vu aussi quantité de vélos en pièces détachées qui attendaient de trouver un bricoleur et un marché superbe de légumes et d’épices de toutes les couleurs. La région est toujours aussi belle (surement avec plus de monde mais la magie existe encore). Je renouvelle mon avis : votre photo est très belle.

  10. je peux vous poser une question, philippe: le personnage et son âne, sont -ils traités séparémment de l’arriere plan..? parce que je trouve que la lumiere est un peu trop differente.. mis à part ça, je trouve aussi que c’est une belle photo

  11. Non il y avait un peu de brume et une atmosphère un peu “poussièreuse”, les tirages argentiques que j’avais faits à l’époques sont à peu prés semblables au scan.

  12. Dans le sud du Maroc ou, tout au moins l’atlas, la vent soulève la poussière teintant des habitations.
    D’ailleurs dans certains endroits du pays berbère, tout est rouge et même les gens parfois.

  13. très belle prise…

  14. non, je connais un peu le vent de sable.. ce que je ne comprends pas, alors qu’il s’agit d’un négatif, cette arriere plan tres fondu, sans grain.. mais rien de bien grave.. 😉

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.