Louise Marquise

Louise Markise se déguise, et de fils en aiguilles, tisse une toile mêlée d’autoportraits et de poésie volée. Elle funambule entre le mot et l’image, entre la fantaisie et la nudité, les couleurs et les silences. Jeune adulte ou grande enfant, elle vit depuis cinq ans à Berlin.
4 Commentaires
  1. Le cadrage au sol accentue le mouvement et donne une disproportion au personnage originale… like! comme beaucoup de tes photos présentées sur ton site 🙂

  2. Bravo pour cette image si pleine de mouvement et de liberté.

  3. Un cadrage très approprié qui donne
    toute sa dynamique à cette image.
    J’aime beaucoup !
    @+

  4. Un sourire que l’on distingue a peine et qui pourtant prend toute la place… et donne toute sa force a cette image.
    Et en plus il est contagieux!

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.