Montréal, 2011




Sylvain Lenfle

Maître de conférences dans la vraie vie. Photographe amateur depuis 10 ans. Adepte de la tri-X et du 50mm.
13 Commentaires
  1. L’ambiance est superbement restituée.
    Avec des personnes en ombres chinoises.
    Cela me fait penser à un polar.
    @+

  2. Juste ce qu’il faut de lumière pour être dans cette très belle ambiance et se laisser dériver dans les méandres du rêve

  3. Une ambiance remplie d’obscurité, j’aime particulièrement que tu aies su garder de la matière sur les visages, ça fait toute la différence.

  4. Sylvain, je ne comprend rien à cette image. Tout, du cadrage aux lignes de convergences des perspectives, conduit le regard vers cette zone centrale confuse où la silhouette se perd dans l’entrelacs des balustrades et du drapeau.. Je devine bien cette ambiance lumineuse qui t’as poussé à déclencher, il y a aussi quelque chose dans la silhouette et l’attitude du personnage de droite, mais le résultat me paraît totalement passer à côté. Le titre en anglais ne sauve rien…j’y verrais même une maladresse au regard de ce que précise le sous titre…

  5. Idem Solong …

  6. Dommage cette zone centrale qui capte toute l’attention au détriment des personnages. Pas convaincu cette-fois-ci.

  7. @cora, bernard, cormac : merci !!
    @ les autres : merci aussi !!
    C’est trés intéressant de voir que cette image suscite des réactions aussi contrastées. Comme quoi, la réception d’une image. Personellement je ne trouve pas du tout que la silhouette se perde dans une zone centrale confuse. Je trouve, au contraire, qu’elle se détache assez bien du fond. Par ailleurs c’est l’équilibre des trois personnages qui m’a interessé. Je trouve leur répartition trés juste. Le léger reflet dans les lunettes du personnage de gauche, la matière sur le visage de celui de droite, manifestement engagé dans une conversation hors-champ, le regard que l’on devine assez flottant du personnage central. Tout ça créé une atmosphère intéressante. Et puis cette lumière de crépuscule, mise en valeur par le noir du toit, est tellement belle (vive le 50mm f:1,4 et la tri-X, soit dit en passant). Maintenant je peux comprendre qu’on ne soit pas d’accord même si je trouve le “complètement raté” un peu too much.

    Suite dans queleuqes jours…

    Amitiés

  8. “la matière sur le visage de celui de droite…”

    Faut quand même avoir un sacré bon écran bien réglé (et c’est le cas du mien) pour voir de la matière…. juste une zone grise limite limite un peu plus claire que les noirs alentour …

    mais ce qui m’intéresse c’est l’atmosphère 😉

  9. le mien est mal réglé, pas très bon et pourtant je distingue les dents, les joues, les yeux et même les sourcils, comme quoi…

    Par contre d’accord avec toi pour dire que ce qui prime ici c’est l’ambiance.

  10. +1 pour l’ambiance !
    @+

  11. Image plus qu’incertaine pour moi. D’accord avec Solong.

  12. Sylvain, pardon d’avoir pu te paraitre “too much” dans ce commentaire, mais permet moi de rester sincère dans mes interventions. C’est aussi une forme de respect, de la photo et du photographe.
    Curieux de cette suite annoncée..

  13. @solong: no problem, je l’ai pas mal pris du tout. Continue. J’accepte toutes les critiques dés lors qu’elles sont fondées. C’était le cas. A+

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.