2e version / flou différent

 

CI-DESSOUS VERSION PROPOSÉE PAR YVAP ….




Bernard Lvq

La photo, un regard au-delà des mots et un partage
11 Commentaires
  1. Une autre version de la promenade du chien . On pourrait dire “de l’intérêt de la promenade du chien”. Des occasions de rencontre plus rare pour les gens à chat – qui squattent votre ordinateur, votre lit, votre table, votre vie. J’aime beaucoup l’angle de vue.Le photographe colle au sujet et j’aime le rapport entre le pied du premier plan qui a l’air en mouvement, prêt au mouvement et l’attitude de la femme qui ignore ostensiblement l’attention dont elle est l’objet. Bien vu.

  2. Le point de vue est original en effet. J’aime bien ce qui s’y suggère de l’attitude du maître au premier plan, de la direction de son regard et de son intêret pour cette belle indifférente. Dommage qu’il y ait ce bâtiment qui brouille l’arrièe plan et en confisque de la présence de la femme.. moins de profondeur de champs eut permis de s’en affranchir. Je serais enfin curieux de voir une photo du photographe photographiant… mais imaginer la scène suffit déjà à ce plaisir. Sourirs..

  3. Ton image raconte une histoire, qui n’existe sans doute, que par le point de vue que tu as choisi comme celle de Doisneau avec les statues : http://www.aubade-photos.com/blog6/?attachment_id=1495
    Le premier plan a une force certaine avec ce triangle de vêtement et la position des pieds, c’est au jardin du Luxembourg ?
    Bravo pour cet instantané.

  4. Merci Hervé pour la référence Doisneau qui met de bonne humeur… L’art de rendre les statues plus vivantes que nature…
    @Solong/Moi aussi j’aurais bien voulu faire la photo du photographe…

  5. “j’aime le rapport entre le pied du premier plan qui a l’air en mouvement, prêt au mouvement et l’attitude de la femme qui ignore ostensiblement l’attention dont elle est l’objet”… et j’ajoute que le second chien aussi, semble adopter une attitude un peu hautaine, en ignorant son congénère.
    Bel instant saisi dans cette prise de vue.

  6. @ Solong… “Dommage qu’il y ait ce bâtiment qui brouille l’arrière plan et en confisque de la présence de la femme”….
    oui bien d’accord avec toi, mais l’on ne peut changer la vie d’un coup de baguette magique.

    Profondeur de champ différente …
    eh bien te voilà servi, dans la 2e version que je viens de poster.

    @ Hervé,
    elle restera excellente et on ne pourra jamais l’oublier celle-ci. Magnifique de poésie !

    Pour la position, rien d’extraordinaire, c’est une histoire de naissance, mon père était contorsionniste, c’est donc génétique )))

    Merci à tous pour vos commentaires.

  7. Du coup, je préfère cette seconde version.
    Les détails de l’arrière plan parasitent moins mon regard sur cette scène.

  8. Ah non ! La première est incontestablement meilleure !
    Cadrage beaucoup plus dynamique, les lignes fuyantes du banc structurent la lecture et mettent bien mieux en valeur l’espace (le coin de ciel en haut à droite est indispensable!)
    Le bâtiment ne me gêne absolument pas, la fille dans la deuxième version “tassée” à droite par contre oui ! Sans parler de son attitude moins parlante.
    Améliorations (pour pinailler ! 😉 ) possibles : Éclaircir légèrement la fille, et redresser le sol (ça penche !) et les arbres partie gauche.
    J’essaie et t’envoie …

  9. Evidemment, si c’est “incontestable”, mon ressenti n’a bien sûr aucun intérêt. Donc n’en tenez pas compte…

  10. Le point de vue est original, en effet. Il y est suggéré qu’un photographe a bien médité la maxime d’Henri Cartier-Bresson sur la ligne qui doit exister entre l’esprit, le cœur et les yeux dans un instantané !
    L’interprétation est au ras des graviers
    À cet égard, la deuxième version montre qu’il y a récidive dans le point de vue…
    Je suggère une troisième version : sans les pieds, sans le premier chien, prise un jour où la lumière serait plus favorable !
    😀

  11. Ajout d’une version “YVAP” avec un traitement ‘développement) différent de la 1ère version

    Merci à tous.

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.