19 Commentaires
  1. Trop drôle pour le coup. Tout est surdimensionné: le sac, le chignon. Je ne sais pas pourquoi mais on sent le “surpoid pondéral” (pas sûre de l’expression) assumé…

  2. Imposante !

  3. Des rondeurs bien assumées , j’ai l’impression de voir la belle Beth Ditto des Gossip , et en plus je trouve cette photo joyeuse ,remplie de rire et de bonne humeur… 😉

  4. Salut Solong …. tu reviens fort toi 😉

  5. Malgré la PDC très courte, le sujet ne se détache pas assez du fond, et la lecture en est perturbée. Ormis qu’il eût été préférable de trouver une autre angle à la prise, j’aurais pris le parti de ne pas (ou moins) vignetter et d’éclairer au maximum le fond pour “isoler” plus le sujet, un peu comme tu avais fait avec le premier plan de “Petites souris” mais en beaucoup, beaucoup moins radical, en en gardant une certaine lisibilité, si tu vois ce que je veux dire..

  6. Dans le genre poids-lourds, je préfère nettement Flash Back.
    😉
    Mais c’est un instantané, pas la colonne Vendôme !

  7. Pour ma part, l’angle de prise de vue choisi me convient bien. L’arrière plan est inutile à la compréhension de la scène.
    Et cet angle ajoute à l’aspect cocasse de l’image, la scène étant caché par celle qui la prend en photo.

    C’est amusant et bien fait.

  8. Très bien vu. J’aime bien aussi le triangle des 3 personnes floues qui prolonge celui formé pas les bras et le chignon de la photographe.

  9. Oh, je veux les mêmes tâches de rousseur qu’elle dans le dos !

    Des rondeurs tendres, j’aime beaucoup.

  10. Eh, bien, je ne trouve pas ça sympa de prendre quelqu’un en photo de dos, je suppose que tu ne lui as rien demandé? Désolée, je ne trouve pas cette photo “amusante”…
    Par contre si tu t’étais approché et avais demandé la permission à cette femme de photographier en plan rapproché sa nuque avec la mèche, plus une partie de son dos avec les taches de rousseur tant enviées par la markise, là c’eût été intéressant, enfin, ce n’est que mon avis…

  11. Ah, on n’a pas non plus le droit de photographier les gens de dos?

  12. Bel instantané. Photographier les gens de dos est un concept qui m’intéresse, d’autant plus qu’ici cela nous renvoie à la photographie elle-même, le photographe photographié, l’angle est original, une fois encore je pense aux prises de vue de Gus Van Sant, et cette fois à Elephant… J’ai l’impression d’être le spectateur actif de la scène, le narrateur omniscient, celui qui voit tout sans pour autant être intrusif, sans perturber la scène qui se déroule devant nos yeux. Une photo sur la photo donc mais aussi sur les manières de la pratiquer. Ici on pense évidemment au tourisme, aux photos souvenirs mais également grâce à vous, Solong, à une pratique de la photographie plus esthétique, plus recherchée et, n’en déplaise à Irène, c’est tant mieux comme ça. Bravo.

  13. Hello, Solong!
    Pour moi ,une occasion manquée!
    Le choix de la profondeur de champ, le flou du groupe photographié me plaisent beaucoup.
    Mais…ce groupe est vraiment trop masqué.Il semble pourtant avoir des qualités graphiques intéressantes par son placement en triangle et sa recherche d’une pose géométrique entre ses membres et par rapport au monument.
    Une solennité un peu forcée.
    En outre, ils semblent être des modèles en harmonie physique avec la photographe.Certainement la famille
    Aussi, je trouve que plus qu’une mise en exergue du dos de la photographe, cette photo aurait pu être ,un peu comme l’écrit Benjamin Cuevas, un regard non dénué de tendresse sur la photo souvenir familiale et ses rites.
    Mais à la condition d’un décalage de l’axe de prise de vue.

  14. La réflexion d’Irène me ramène en souvenir mon dernier “accrochage” avec un marchand de bonbons sur mon marché… j’ai failli recevoir son poing parce que j’avais photographié ses bonbons … si si !
    A tomber à la renverse !

    … et j’en ai d’autres encore du même tonneau !

    Maintenant la meilleure c’est de demander la permission pour une photo de dos !?

    Où va-t-on ?!

  15. Merci à tous 🙂 !
    J’ai posté cette photo car je l’aime bien. Mais surtout car je l’aime bien sans trop comprendre pourquoi. ça m’a donné envie de vous la soumettre.
    Pas trop d’immodestie à l’aimer bien tant j’ai l’impression de n’y être pas pour grand chose dans l’urgence et l’accident de l’instantané. C’est peut être en effet ce qu’il y a de gracieux, d’appliqué et de joyeux dans cette posture qui me plaît. Et rien de gras ou de graveleux … sans doute parceque mon intention et mon regard n’était pas celui là. J’aime beaucoup retrouver dans les commentaires cette notion de tendresse. C’est ça . Moi je la trouve attendrissante cette dame dans son application joyeuse à lever si haut les coudes. Je dois dire que la fixette sur son obésité (ce n’est pas un gros mot, et bien mieux “assumé” outre Alantique, la photo est prise à Montréal) m’a un peu surpris et agacé.
    Pour la composition, je n’ai pas tant maîtrisé les choses. J’ai essayé de montrer les photographiés c’est vrai sans bien y parvenir. Je trouve finalement que le décalage de la colonne colle bien avec le déséquilibre du sac et du gilet. Je n’aurai pas voulu d’une image plus “graphique” comme tu le suggère Locialbi.
    Quand à cette éthique de western Spaghetti, Irène, elle me surprend mais a au moins le mérite de susciter la réaction: La réflexion de se dire que le photographe ne peut décidément pas maîtriser ce que les lecteurs projetterons dans son image. Ce que tu y vois de moche Irène n’est t-il pas d’avantage ce que tu y mets? Un problème avec l’obésité? Aurais tu eu la même réflexion si elle avait été un canon-papier-glacé? Non je ne lui ai pas demandé l’autorisation. C’eut été renoncer à la photo. Et si il fallait s’imposer ça, on ne photographierait que des tanches ou des mollusques au fond des mares. Nous nous sommes souri après coup, elle et son amoureux .

  16. @ Solong : Très belle réflexion qui remet bien l’image et les valeurs en perspective…

  17. Complètement d’accord avec Josée…

  18. @solong,
    Tu as mal lu, je n’ai rien trouvé de “moche”, et je te retournerai la question, si cette femme n’avait pas été obèse, aurais-tu fait cette photo!? Je n’ai aucun problème avec l’obésité! Que les gens soient maigres ou gros, beaux, moches, m’importe peu, voir pas du tout! Ce qui compte pour moi, c’est ce qui émane d’eux…

  19. Irène, disons que je t’ai peut être mal lu entre les lignes… C’est dans l’intention et la manière que j’ai pu supposer que tu voyais quelque chose de moche, pas dans le sujet. Une intention de raillerie et une manière de lâche. Ton commentaire avait une saveur de “on ne se moque pas de ces choses là”. Un truc compassionnel qui m’est apparu à coté de la plaque.
    Tu fais bien de me retourner la question. Pas si facile d’y répondre. Très honnêtement je crois que non. Pas parce que son obésité est le sujet, mais parce que ce n’eut tout simplement pas été Elle, et que la valeur graphique de ces rondeurs compte dans ce qui m’a touché de cette scène, et qu’elle porte (renforcée d’ailleurs par l’ opposition à cette colonne massive) la grâce qui en émane…

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.