… au salon de la photo 2011

 




Bernard Lvq

La photo, un regard au-delà des mots et un partage
13 Commentaires
  1. J’aime bien cette composition avec ces 2 photos que l’on devine plus que l’on ne voit et qui prennent en sandwich un personnage bien réel mais bien masqué.

  2. J’aime bien, moi aussi.

  3. Ce que j’aime bien grâce à cette photo présentée à l’envers et tenue à la main, c’est qu’on peut penser qu’une partie de l’image a été entièrement “dé-contrastée”, quand l’autre partie a gardé toute sa vivacité. Et c’est bien sûr vers cette zone “atténuée” que se porte toute mon attention, pour tenter de recomposer l’image. Une photo comme un palimpseste.

  4. J’aime bien l’idée, mais alors tu nous a encore fait un traitement bizarre dont tu as le secret Bernard ! 😉
    Main désincarnée, pâlotte, sans présence alors que c’est elle le pivot de l’image et qui devrait par l’opposition d’une présence forte justement mettre en valeur l’image par transparence, elle diaphane et suggestive.

  5. Un portrait aux trois mains, l’une est âgée et dévitalisée, le temps passe !
    Un portrait fier de pleine vitalité dont l’envers atténué occupe l’espace.
    Être, nous avons été et sommes toujours me semble dire l’homme sans visage !
    J’aime beaucoup tes choix dans le traitement de l’image.

  6. Oui, c’est vrai qu’il y a aussi un peu de Dorian Gray dans la composition de cette photo.

  7. Désolé, pour ce com. masqué involontairement !

  8. Yvap, “Main qui est le pivot de l’image”

    Nous sommes d’accord, mais je n’ai pas vraiment compris la remarque “technique” car je l’ai traitée aussi “neutre” que possible par rapport au raw-couleur, sans pratiquement rien entreprendre.

    Ce soir j’ai refait un tirage sans faire la comparaison avec le 1er, çà donne la 2e image ci en-dessous.
    La main un peu plus présente ? Je pense.
    Un petit mieux à mon avis, l’épaule étant un peu plus coupée enlève la bordure du tableau bord droit et recentre le regard sur la main.

    Merci à tous de vos coms.

    Francis là tu donnes une piste que je n’aurais jamais pu imaginer. Le film est vraiment très beau !

  9. Bernard, je la trouve toujours aussi grisouille, aucune densité ni présence.
    Question de lumière ? Platitude légendaire du numérique ? 😉
    Faudrait peut-être justement ne pas être “neutre”.
    Serais curieux de voir l’original en couleur, peux-tu me l’envoyer ? (dératisé of course !)

  10. L’éclairage sous la coupole était très diffus, nuageux.
    Je t’envoie un tiff, peut-être un raw par FTP de FREE

  11. J’aime beaucoup cette inscription en creux du personnage de l’autre côté de la feuille.

  12. Le deuxième tirage me paraît plus épuré et parlant, surtout par son cadrage resserré. Du coup, le jeu de miroir en trio, cadres à gauche et à droite + cadre de la photo, fonctionne mieux. Pour ce qui concerne la qualité de l’édition, tout est dit par le lieu de la pdv. Le salon de la photo n’est peut-être pas le meilleur endroit pour en faire !
    😉

  13. merci à vous

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.