Bernard Lvq

La photo, un regard au-delà des mots et un partage
12 Commentaires
  1. Aïe! Je connais ton goût pour les mannequins de vitrine, ce n’est pas une raison pour transformer tes modèles en dummies! 😉

  2. Effectivement c’est assez facile de se perdre dans ce regard de jais. J’aime beaucoup, mais vraiment beaucoup…

  3. J’allais dire en voyant la vignette : c’est trop !
    Mais en fait, je ne sais que dire…
    Il y a ce regard…
    Se perdre…

  4. Profondeur de champ parfaite. Belle composition. La teinte me laisse un peu perplexe. Et le lissage également. Doit-on adopter l’esthétique des photos de pub pour photographier une “vraie” personne ?

  5. merci à tous 😉

    Le lissage (sur le nez j’imagine)… oui, moi-même je me suis posé la question, je crois en effet avoir été un peu “lourd”.
    Quand à l’ “esthétique de mode” jusqu’à preuve du contraire ce sont les photographes de mode qui s’inspirent et récupèrent ce qui se fait dans le domaine artistique.

    En ce qui me concerne, j’oscille toujours entre portrait “classique” et tirage très sombre, brutal… c’est une constante; voir lavieengris.com/?p=20090
    ou encore : lavieengris.com/?p=13324

    @ Irène, la perte de repères entre la femme et le mannequin fait partie aussi de mes points d’intérêt.
    Peut-être que çà transpire de nouveau ici 😉

  6. 1,2,..3 ? Je compte à nouveau: 1,2,..3!! 3 seins!
    Cette remarque pour expliquer que je trouve le cadrage bien trop serré.

  7. Une fois de plus je “craque” sur tes portraits.

  8. Loïs, une manière un peu graveleuse que je n’aurais jamais imaginé, mais message reçu 😉

    Salut Patrick … et alors, quelles nouvelles ? Toujours en déplacement ?
    Merci pour la remarque 😉

  9. Il aurait fallu la poster le 25 novembre ! 😉

  10. Je viens de la comparer à la version sépia sur ton blog.
    Je remarque qu’ici le ‘grain’ de la peau a disparu.Cette perte de détail accentue la confusion entre la forme de l’épaule et celles des seins.
    L’expression de tristesse douce a également disparu.La commissure des lèvres semble différente.
    @ tinange: 25/11 Ste Catherine?

  11. @ Loïs. Là tu soulèves un lièvre énorme, tu as raison sur tout, du coup par comparaison même la commissure des lèvres me paraît idiote ici.
    J’avais oublié la version précédente, je la reposte ici en 2e après l’avoir désaturé un peu.

    @ tinange. Oui, pourquoi le 25 ?
    Serait-ce l’anniversaire de quelqu’un(e) ?

  12. Bon, je ne sais ce qui se passe today parce que je n’arrive pas à insérer la 2e version sous la 1ère … plouf

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.