hervé

Le réel émeut
12 Commentaires
  1. Belle danse en high-key.

  2. Salut Hervé, on s’est peut être croisé, c’est la ville où j’habite en Inde! 🙂

  3. Bonjour Benjamin, Peut-être, mais la photo date de 1988!

  4. Splendide… pour le décor bien sûr, mais également pour le traitement tout en légèreté

  5. En 1988, j’avais 8 ans, je ne soupçonnais même pas en rêve qu’un tel lieu pouvait exister sur terre.
    Je constate qu’une vingtaine d’années ne suffisent pas à effacer certaines traditions, et c’est tant mieux 😉

  6. Au fait, c’est quelle ville ?

  7. Douceur, légèreté et transparence. Délicatesse. Celle de la brise qui soulève l’étoffe. Celle d’une caresse. Celle du regard posé sur cette scène.
    J’aime beaucoup.

  8. Merci de vos commentaires et de votre sensibilité artistique, cela permet de revoir les images avec un autre regard.
    Pour Bernard, il s’agit de Jaisalmer au Radjasthan près du lac Gadisar.
    Je me rappelle qu’un jeans séchait en moins d’une heure, que dire pour une chemise Indienne.

  9. Pas le temps de commenter toutes les belles photos qui passent en ce moment, mais que de grâce, de légèreté et quelle sensation de chaleur, dans cette photo. Oui, la chaleur, c’est peut-être le thème de la photo.

  10. Quel beau traitement de cette lumière si crue.

  11. Hervé, merci pour le lien.
    Je revois votre photo avec plaisir et je pense comme Solong “Regard en caresse”…

    et le commentaire sobre d’annierita vaut son pesant d’or… elle vit là-bas 😉

  12. Elle est vraiment superbe cette photo. Un grand bol d’air. Une simplicité empreinte de poésie qui nous réconcilie avec l’idée que la relation harmonieuse entre nature et culture existe encore quelque part loin de nos sociétés urbaines de consommation à outrance.

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.