4 Commentaires
  1. Par rapport au premier diptyque, il y a quelque chose de très curieux. La présence humaine de ’avant-dernière publication offrait une lisibilité évidente sur une intention mystérieuse et poétique. Celui-ci, bien que le tirage soit d’une qualité identique, se lit moins bien en tant que deux formes distinctes. L’image de droite au premier regard se confond presque dans la continuité de la partie gauche. On pense à un jardin qui se termine en pot de grès. Et puis non, pas du tout !
    Et le mystère demeure entier.

  2. Énigmatique ce diptyque tant d’un point de vue formel que conceptuel. Formes et matières s’y opposent subtilement, enveloppées et liées entre elles par la densité du noir dont le vignetage sur la partie droite accentue le volume. La lumière y est très belle aussi. Seul le point blanc en haut à gauche m’agace un peu; il me semble que l’image gagne en poésie lorsque je le cache du doigt… Bref, j’aime bien.

  3. Le diptyque, exercice difficile…

  4. Moins lisible que votre précédent diptyque que j’aimais beaucoup.
    L’image de gauche en particulier est bien obscure (qu’y voit-on au milieu, une ombre ? ) F

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.