5 Commentaires
  1. Les valises sous les yeux… La main protectrice de la petite fille au visage de femme. Ce petit bout dont les yeux mangent le visage. La tristesse et la résignation du garçon… 3 p’tits roms et puis s’en vont, mais on a vu.

  2. Excellent portrait groupé. C’est gourmandise, tendresse et plein d’autres qualités.

  3. Le beau commentaire de Brigitte David m’a permis de voir de ce que je n’ avais pas vu d’emblée.
    Image touchante… F

  4. J’aime beaucoup celle ci!
    Pour le sujet.
    Pour ce jeu sur la profondeur de champs qui sait ménager la lisibilité de l’expression des deux grands mais fait le choix de la petite fille du premier plan. Cela renforce, réhausse la singularité consistante de ce visage incroyable en le confrontant à l’expression et à l’attitude très différente des deux autres, plus démonstrative et dans la pose…
    pdc qui sait aussi placer ce trio en suspenssion (dans le temps et dans l’espace) dans la foule en mouvement d’un troisième plan..

    Pour ce cadrage osé, que je n’aurai pas su trouver, qui place cette petite fille (Le sujet..)au bord du cadre. Celà colle parfaitement avec ce je ne sais quoi d’interrogation distante ou de réverie que je crois lire dans ce visage..Ce cadrage qui ose aussi l’ouverture horizontale là où j’aurai à tord cherché la verticalité ou le carré..:effet dynamique de la foule qui passe rehaussant la encore l’instant saisi sur ce visage.

    Pour ce noir et blanc charbonneux, très beau qui va porter votre signature si vous persistez dans la série amorcée.

    En somme un portrait en profondeur qui sait utiliser tous ces éléments graphiques et narratifs au service de ce qu’il montre et suggère, de ce qui interroge dans le visage et l’expression de cette petite fille.. Bravo!

  5. heu pour chipoter, j’aurai juste supprimé ces deux petits points blancs (le plus gros surtout)au bord du cadre à droite de la tétine.. ça chatouille la rétine..

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.