L’agence  J. Walter Thompson à Paris, il y a bien longtemps.

J’ai eu la chance d’y rencontrer, deux très grandes acheteuses d’art…




Jean-Marc Silvestre

Né l'année où le terme Transistor a été voté par le comité directeur des Bells Labs, généralement le jour des élections présidentielles américaines, marié, plasticien (quelques expos en galeries (Galerie Mecanorma, Paris (il y a bien longtemps !) Galerie le Duplex au Havre (idem! (il y a bien longtemps)), Galerie Turlure au Havre), à la SACEM à Neuilly (ibidem! il y a bien longtemps) au THV du Havre à l'abbaye de Bonport…), graphiste, illustrateur, actuellement surtout enseignant en communication.
9 Commentaires
  1. Ça va tout de suite mieux quand il y a des acheteurs d’art ! Le cadrage s’en ressent positivement…
    ;o)

  2. “S’il n’y a pas d’acheteur, il n’y a pas de vendeur.” 😉
    Donc tu meurs, ou tu arrêtes de faire des photos pour vendre des saucisses.
    Car la saucisse numérique n’a pas été encore inventée !

  3. j’aime tant la photo comme l’architecture même du lieu. Bonne cadrage!

  4. Belle confrontation , ou beau dialogue, de styles et d’époques, un détail d’architecture qui parle…

  5. Après un détour sur votre site, l’ensemble en couleur est très convaincant. Cette photo a bien supporté le passage au n&b, mais j’avais été perplexifié par Machin&Gilles.
    Belle architecture, comme il a été écrit plus haut.

  6. La photo est intéressante par ce qu’elle révèle. Plus précisément beau catalogue de formes architecturales. Je ne suis loin d’être certaine du résultat .

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.