La neige telle une feuille blanche.




Jérôme Laurent

Français expatrié au Québec depuis 13 ans, je pratique la photo depuis environ 18 ans, initié par le paternel avec son Minolta SRT 101, son agrandisseur Rohen et ses papiers à grades fixes. J'ai fait la transition de l'argentique vers le numérique il y a quelques années mais j'ai toujours autant de plaisir à remettre une pellicule dans un 35 mm ou un 6*6 ! Même en numérique, il n'y rien à faire, je ne peux pas m'empêcher de convertir en N&B près de 90 % de mes photos, c'est grave docteur ?
10 Commentaires
  1. Un indéniable poésie.

  2. Très agréable a regarder cette photo…..bravo

  3. Superbe ! De la poésie certes, un côté surréaliste aussi pour moi, le charme de l’impossible, un réel plaisir à s’y attarder.

  4. Très poétique. Et assez troublant, car on dirait un peu du sable, et on attend l’ombre d’un palmier.

  5. Très belle et douce photo , comme si l’arbre lui même prenait la photo pour immortaliser son ombre.

  6. Merci pour vos commentaires, ça m’encourage à publier d’autres images.
    Pour l’anecdote, il a fallu que je me fasse plus mince que je ne suis pour me confondre avec le tronc de l’arbre, ce dernier étant plus proche du sapin de Noël que du séquoia !

  7. Superbe !

  8. Le tronc c’était toi !!!!??? 🙂

    Bien belle.

  9. Non, le tronc ce n’est pas moi, je me suis “confondu” avec ! Ce qui aurait été plus simple avec un séquoia …

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.