18 Commentaires
  1. Touchant!!

  2. J’ai failli écrire “classique mais réussi”, alors que c’est mieux que ça 😉 !

  3. Belle idée, mais dommage pour le poteau en fonte de l’avant plan, trop présent à mon sens…

  4. J’aime cette aura de cheveux et cet œil unique. Le poteau ne me gène pas outre mesure, au contraire même, sans lui moins de cache-cache.

  5. J’aime beaucoup ces contrastes,de jeux de lumières fortes , douces, de lignes verticales qui ferment, ouvrent l’espace du jeu de l’enfant à l’oeil unique et à la chevelure vivante.

  6. J’aime beaucoup ! Le poteau peut gêner au début, mais c’est en fait lui qui nous guide vers cet oeil et cette chevelure

  7. Le poteau de fonte m’a beaucoup gêné puis je m’y suis fait et il ferme bien la photo sur le minois et ses cheveux à contre jour.
    Il fallait qu’il soit là

  8. j’aime l’ensemble. le poteau avec les arbres crées cette univers de plan verticaux dans lequel se cache l’enfant.
    Je serais plus critique quand a la qualité du traitement et surtout a la perte de continuité dans les valeurs de gris entre le poteau et l’arbre de droite. l’histogramme de cette image doit sans doute ressembler a peigne…

  9. Très bien saisi. Le poteau de fonte à sa place, c’est lui qui créé une tension dans l’image pour mettre en valeur le visage et les cheveux

  10. Le bel intérêt de ta photo réside dans cette frimousse qui épie derrière le tronc et l’accroche de ce magnifique rayon de lumière dans ses cheveux.

    J’aime le fait que tu te sois appuyé sur le tronc pour ton cadrage et que tu aies très bien géré la profondeur de champ sur les feuilles éclairées en arrière plan.

    Je suis un peu dubitatif sur la présence de ce poteau en fonte et de l’arbre à droite, car pour moi, d’un seul coup il y a trop de verticales.
    J’imagine que même gêné par ce poteau tu ne voulais pas rater ce portrait d’ange … en tous cas c’est comme cela que j’aurais agi. 😉

  11. @bernard:avec le poteau sans l’arbre de droite il aurais fallut un cadrage vertical.
    Je pense que Solong a fait le bon choix en intégrant l’environnement de façon graphique.
    trop souvent les portraits d’enfant les isole du cadre; ils sont tellement beau nos bambins qu’on ne voit plus qu’eus…

  12. plein de malice, de vie, de lumière, avec cet oeil si vivia

  13. j’aime la présence forte de cet œil malicieux et les cheveux qui accrochent la lumière: cela donne une impression de vie intense qui vient habiter un cadre qui apparaît du coup comme un décor vide. Minimaliste et très réussi.

  14. Merci MNK; comme des “chiens” nous nous intersession qu’au réverbère alors qu’il y a un jolie regard d’enfant a apprécier…

  15. J’arrive en retard mais je souscrit aux louanges précédent : ma-gni-fi-que !! Et je pèse mes mots.

  16. Merci à tous! 🙂
    Je n’avais pas du tout perçu le “problème” du poteau. Sans doute parce que je connais le lieu et la version non recadrée. Ce lampadaire se situe en fait en arrière dans l’alignement en perspective d’une série d’arbres/lampadaires dont on ne voit ici que les premiers. L’effet gênant pour certains est je crois lié à l’impression d’écrasement des plans due à l’emploi du zoom (ici à 200). Ceci malgré une profondeur de champs que j’avais souhaité minimale (ici ouvert au max, à 4, de l’objectif). Le carré n’a pas été mon premier choix (j’aimais bien la perspective). Je l’ai choisi pour le format de LVEG afin que le sujet (l’oeil les cheveux) soit en valeur. Le coté graphique de ces trois verticales me plaisait bien sans me paraître trop ostentatoire.
    merci à tous.

  17. Le poteau ne me dérange pas du tout, puisqu’il encadre très bien le visage de l’enfant. Associé à celui tout à droite et au tronc, il structure l’image.
    Le regard est hypnotisant. Bravo.

  18. Le poteau trop présent… peut-être, mais ce jeu d’ombre et de lumière et ces cheveux qui irradient , j’aime beaucoup.

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.