18 Commentaires
  1. Epoustouflant! quelle tension!
    et très beaux gris.
    elle m’évoque un personnage de conte celte
    la chair, le vent et le granit…

  2. Rarement une image fixe m’aura autant glacé le sang. J’oscille entre répulsion et attraction… C’est au moins la cinquième fois que je viens la regarder.
    Une chose est sûre Irène, vous avez une écriture photographique bien à vous.
    Et rien que pour ça, j’aime.

  3. … Et bien d’accord en tout point avec le commentaire de tinange…

  4. @ tinange: je comprends ta réaction: il y a quelque chose de
    von Hagens et de sa technique de plastination (Korperwelten).

  5. Idem Tinange …

  6. Image très belle et très forte… Elle semble dégager une pâle lumière, et je penche plutot vers le personnage de conte que vers la plastination 😉

  7. Idem Tinange, et le coté arborescent de la chevelure est à la fois inquiétant et magique.

  8. Comme c’est étrange de lire toutes ces interprétations qui parlent de conte, de peur, et même de ces écorchés dont parle Loïs..
    Pour moi, c’est tout simplement un autoportrait pris un jour de canicule! 😉
    Mais finalement, je suis heureuse de susciter de telles réactions!
    Merci à tous

  9. Rien d’étrange dans ces interprétations!L’esprit de “Séjour en forêt” est très proche.
    Merci d’avoir réservé précisément cette photo et non une autre de la même série pour LVEG!

  10. @ Loïs,
    je ne comprends pas, de quelle série parles-tu?

  11. Comme tinange : glacial et attirant ! (normal que cela soit attirant, par ces jours de grosse chaleur !!)

  12. Très belle. Suscite des interrogations 🙂

  13. J’admire la mise en scène, la prise et le tirage, mais le sujet me laisse froid.

  14. @ Irène: je pensais que “Comme dans mon rêve” et cette photo
    appartenaient à une série commune.
    En tout celle-ci est très forte bien au-delà de la simplicité
    (!?) d’un autoportrait caniculaire.

  15. @Loïs,
    Je comprends mieux, il va de soi qu’il y a une parenté avec d’autres de mes photos, mais vraiment, (je) on est mauvais juge par rapport à nous même… c’est pour ça que les avis extérieurs sont parfois “révélateurs”… 😉

  16. Bien sûr que ce n’est pas un simple autoportrait…
    Ces cheveux “électrisés”, ces tensions musculaires au niveau du cou, ces grands yeux qui paraissent exorbités par ce “cerclage/noircissement” de maquillage, un aspect/traitement bizarrement “griffé/grisonnant” sur le buste et enfin un angle de prise de vue loin d’être neutre, en font bien autre chose, un révélateur de nous par rapport à l’autre… qui nous dérange ou nous attire.

  17. @Bernard,
    Cette photo n’a pas subi aucun traitement particulier!
    Ce que tu crois percevoir comme “griffé/grisonnant” sur le buste est juste l’effet de l’âge sur ma peau^^ 😉

  18. J’adore le commentaire laconique d’Irène “Juste une photo de canicule”… La canicule vous réussit mieux qu’à d’autres! D’accord avec tout ce qui s’est dit précédemment (Tinange, Solong) j’ajouterai conte aquatique…

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.