Emilie, la belle Boxeuse




15 Commentaires
  1. bravo, qualité professionnelle. la mise en page “affiche” est très efficace. l’éclairage contre jour spot rends bien l’idée de spectacle comme peut l’être un match de boxe.

  2. Techniquement parfait, rien à dire …
    Mais moi j’aimerais bien voir, et justement à cause de cette maîtrise technique, d’autres images de M.Denekre d’un autre genre.
    Vous ne sortez jamais de votre studio ? Des choses avec “prise de risque” … 😉

  3. Comme l’on est sur ce site pour échanger, je vais faire un commentaire (je préfère cela au silence… pour moi aussi bien évidemment) qui pourra paraître sans concession.
    Je ne la juge pas techniquement, elle est peut-être bien, mais je n’aime pas l’éclairage de studio en général.

    Cette photo est pour moi totalement à côté de la plaque de ce qu’elle nous montre : une boxeuse.

    Le visage n’exprime rien (ni joie, ni agressivité, ni détermination), l’inclinaison de la tête, la direction du regard, la position des mains sont farfelus.
    Elle a les cheveux mouillés donc censée poser après un match ou dans l’esprit d’un “après-match” (non ?), mais elle n’a pas la tenue adéquate, les gants sont secs, le teeshirt sec, la peau sèche, et de plus elle porte un bijou (en combat bonjour !).

    Et le petit truc qui m’agace sérieusement : le jeu d’imitation du logo du célébrissime Studio Harcourt.
    Et le titre “Modern Pin’up” semble vouloir faire un clin d’œil aux pin’up de playboy.

  4. complètement d’accord avec Yvap et Bernard.. dommage parce que vous maitrisez sérieusement la technique.. et bien que ce soit un jeu de pin-up plus qu’un jeu de box.. rien n’évoque rien , ni sur le plan “érotique, ni sur le plan gymnaste”, juste une petite jeune fille à qui on fait jouer un rôle décalé, où rien n’est franchement en “accord”;
    Je ne dirais pas comme Yvap, “”sortez de votre studio”, parce que je pense que ce que vous faites, pour ce que ce soit idéalement réussi est très difficile.. par contre c’est vrai que le logo est vraiment en trop

  5. Vous avez raison Bernard Levq et flo g, et vous l’avez bien observé, cette fille n’est pas boxeuse.
    A la fin d’une séance photo, Emilie a mis un débardeur, enfilé les gants de boxe et s’est mouillé les cheveux pour faire « la boxeuse ». Et j’ai trouvé cette fille très belle, en boxeuse, indienne ou footballeuse pourquoi pas et j’ai aimé cette image
    Bien-sûr, elle n’est pas boxeuse, bien-sûr, elle ne vient pas de boxer, c’est une mise en scène en studio et pas un reportage autour d’un ring. (si cette série de photos m’avait été commandée, j’aurais emmené le modèle et mes éclairages dans une vraie salle de boxe).

    Pour le logo, puis que je travaille beaucoup en studio, (ce qui désole Yap
    , et je n’en sors pas, peur de la « prise de risque) donc, la signature « Studio » est à sa place je crois, « Harmony », c’est le prénom de ma fille unique… Bien-sûr le rapprochement avec le Studio Harcourt est facile d’autant plus que pour les impératifs de ce site (la vie en gris) je convertis mes photos en noir et blanc (elles sont au départ en couleur).
    Vous avez fait l’amalgame « Pin’up » et « Playboy », et vous n’en serez pas le seul, mais moi c’est plutôt aux Pin’up des années 1940/50 que je pensais, les premières, les vrais, dessinées par des illustrateurs comme Alberto Vargas ou Gil Elvgren, et j’ai joint « Modern » parce que c’est de la photographie (pas du dessin) et bien plus récente (60 ou 70 plus tard).
    Vous avez raison Bernard Levq, puisque l’on est sur ce site pour échanger… échangeons. Merci de vos commentaires.

  6. Il y a quand même une prise de risque importante, un coup de poing, d’épée etc… 😉
    Sur le reste je suis assez d’accord, mais c’est un superbe travail d’éclairage en studio, peut-être un peu trop Harcourt, la signature dans l’image ne me sied pas outre mesure sur une image de 600 pix.
    Pour les pin-up, la référence demeure quand même le calendrier Pirelli et aujourd’hui il y a une autre approche plus contemporaine :
    http://www.gqmagazine.fr/lifestyle/portfolio/slideshows/090619-calendrier-pirelli-2010-.aspx

  7. @ M.Denekre : Le travail en studio ne me désole pas, d’autant plus qu’il est sérieusement maîtrisé, et je ne pense pas être capable d’en faire autant ! 😉
    Simplement, vu votre maîtrise de la lumière (artificielle il est vrai !), je serais curieux et intéressé de voir ce que vous feriez (ou faites déjà …) en extérieur et lumière naturelle, voilà tout.
    Quand je parle de prise de risque c’est simplement de faire avec ce que les circonstances nous offrent alors qu’en studio c’est vous qui les créez.

  8. @ M.Denkre
    Merci de votre réponse et d’avoir bien pris ma remarque.
    Vous ne l’avez pas tout à fait comprise.

    Je ne m’attendais pas à ce que vous photographiez un “vraie” boxeuse sur un vrai ring, mais si vous choisissez un modèle pour lui faire jouer un rôle, qu’au moins ce soit crédible (qu’elle soit animé par son rôle) et cohérent au niveau des accessoires (bijou en trop) et de l’ambiance (mouillé-sec).

    Je comprends très bien que…”j’ai trouvé cette fille très belle, en boxeuse, indienne ou footballeuse pourquoi pas”… je me dis que vous vous êtes laissé “séduire” par votre modèle en oubliant tous les autres paramètres de votre photo 😉

    Ne vous inquiétez pas, je me suis moi aussi déjà laissé avoir à ce jeu de séduction modèle-photographe et une montre a finie par traîner au poignet de mon modèle.

  9. Merci Yvap et Bernard Levq de vos réponses et commentaires, c’est sympha. A bientôt.

  10. Merci Yvap et Bernard Levq de vos réponses et commentaires, c’est sympa. A bientôt.

  11. Très bel éclairage en effet mais il ne suffit pas de mettre des gants pour faire la boxeuse.
    Le regard vide me gêne

  12. techniquement une belle photo mais elle me laisse sans émotion…

  13. Une belle photo, très “pro” et une belle jeune femme…

  14. Jolie sûrement, Belle, ici, non , car totalement désincarnée (c’est à dire à tout à fait à l’inverse il me semble d’un portrait Harcourt), sans consistance dans cette mise en scène qui ne nous en laisse rien voir. . Une image lisse et glaciale de papier glacé, un coté pub pour déodorant. Je suis même surpris de m’apercevoir au fil des commentaires qu’elle puisse avoir un prénom. C’est peut être “à la fin de la séance photo”, à cet instant ou elle vous a paru si belle qu’il aurait fallu la saisir, en acceptant de ne pas tout maîtriser… ?

  15. Cette image est techniquement parfaire et témoigne d’une belle maîtrise du studio et de l’éclairage. mais comme mes prédécesseurs, je n’y crois pas une seconde, et elle me laisse de marbre. Mais il est vrai que je n’ai jamais été fan de calendriers, qu’ils soient de pneumatiques ou d’engins de travaux publics 😉

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.