Conservatoire d’Evry, Juin 2010.




Yvap

Musicien, barbu grisonnant, ça s'impose ici ! 😉 Parisien, me remet à la photo après 30 ans de pause. Pour les fanas de technique : Argentique Minolta SRT-101, XGM. X300s, actuellement XD7 et XD5. 21, 28, 35, 58, 100, 200 mm. Actuellement 24, 45, 85 mm. Scan des négatifs, puis traitement avec CS2. mail : cl.pavy"AT"yvap.net
10 Commentaires
  1. Ça c’est beau : des silhouettes qui se détachent parfaitement ; de très belles ombres ; des lattes de plancher qui guident le regard vers le sujet ; le dépouillement de l’intérieur qui s’oppose à la “verdure” de l’extérieur dans la fenêtre (si, si, je crois voir du vert ! )
    Leçon de musique de chambre, peut-être, mais leçon de photo aussi. Merci.

  2. Une image tout simplement superbe…

  3. Une très belle photo ! Les silhouettes sont superbes.
    Juste un détail qui me “gène” : l’angle haut gauche qui semble “cassé”.

  4. Pour un trio…? Plus le maitre.
    Belle lumière dans cette grande salle qui semble toute neuve…;)

  5. C’est vraiment très calme en ce moment comme le disait récemment Irène, l’on pourrait croire qu’un ange est déjà passé par là (n’est-ce pas Yvap 😉

    La même atmosphère calme, la même nudité sereine.

    Il règne un équilibre et l’on ressent une plénitude entre les personnages que le photographe a su respecter.
    J’aime beaucoup la composition, la répartition des masses et le traitement du n&b.
    Bravo.

  6. Merci à tous.

    @ Ed : Oui toute neuve, la veille de l’inauguration samedi dernier, viens voir ça à la rentrée … que tu aies quelques regrets … 😉

    @ Bernard : Même lieu mais pas même salle … car pas encore finie.

    Sinon, j’ai plutôt un faible pour la suivante … et vous ?

  7. @ED : J’avais bien vu qu’il s’agissait d’un trio, mais le parallèle avec le quadrilatère de la composition me paraissait non dénué d’intérêt. 😉

  8. idem PIR. j’aime beaucoup! La transparence aussi, la baie vitrée, le gilet sur le dossier… et l’espace encore, qui laisse s’épanouir la musique née du travail dense de ces musiciens.
    Vraiment pour chipoter, dommage que pianiste et piano se prennent un peu les pieds… et qu’ils n’aient ni queue (le piano!), ni tête (la pianiste) ;)…

  9. J’aime beaucoup ce contre jour; L’ambiance est très belle, gràce à un tirage subtil. ça me fait penser à Gérard Uféras, particulièrement dans sa série sur l’opéra. Uféras dont j’admire les tirages assez conrtrastés mais pleins de détails.
    C’est très beau et pleins de sérénité..

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.