Paris, New York, Barcelone ?




Bernard Lvq

La photo, un regard au-delà des mots et un partage
10 Commentaires
  1. Le chemin de l’école et de la parapharmacie… 😉

    Personnellement, la partie droite de ce “diptyque” me semble la plus judicieuse.

  2. Paris!
    Qu’est-ce que je gagne? 😉

  3. Irène quelle joueuse !
    C’est une timide piste vers une réflexion Irène, et un clin d’œil à certains photographes 😉

  4. “Paris sera toujours Paris”, trop facile !
    Ce qui me gène le plus, c’est le poteau de l’abri-bus en plein milieu.

  5. Barcelone

  6. Avant 2029.

  7. Donc , elle est ici en noir et blanc, comme je te l’ai déjà dit, je la préfère en couleur ! il y a plus matière à histoire.

  8. Merci AnnieRita, je vais répondre en essayant de prendre une certaine distance vis-à-vis de ma photo, sans pour cela m’encenser 😉

    Celle-ci en n&b me paraît extrêmement forte dans ce qu’elle véhicule de sens pour moi (que je laisse libre chacun d’interpréter ou non), de cliché “à la sauce américaine” et de force dans sa construction triangulaire.

    En tous cas la scène lors de la prise de vue m’a fait remonter des images à la William Klein, Elliott Erwitt, Saul Leiter, René Burri…

    Maintenant la critique est toujours ouverte avec moi, çà m’intéresse et surtout je ne me compare pas à ceux cités 😉

  9. c’est vrai que la construction est intéressante, par sa triangulation, et aussi par l’écho que se font les deux abris-bus ( avec deux adultes un enfant dans les deux), avec une dominante visuelle pour celui de l’avant plan qui a un regard sur toute la scène, vrai poste d’observation ( d’ailleurs ils ont l’air de s’être partagé les tâches;) )
    Je pense aussi à l’ombre qui couvre la moitié de ta photo et donne une construction assez intéressante sur le mur.
    Tu nous prouves, confirmes, que le chiffre trois est un chiffre assez magique en photographie.

  10. bernard, j’aurais sans doute dû préciser, qu’il y avait plus matière à histoire, pour moi, dans la photo en couleur; comme tu le dis, une photo prend du sens aussi / en grande partie , dans le regard du spectateur. On regarde et notre esprit travaille, imagine, se raconte une histoire, on réagit selon ses émotions, ses références culturelles ou autres.
    Ce qui ne veut pas dire que ta photo est plus/moins forte en n&b ou en couleur .

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.