14 Commentaires
  1. j’aime beaucoup cette image qui me touche…ce ptit vieux vouté qui fait echo à la voûte du haut…et cette lumière qui se dégage de l’ouverture…
    très réussie à mon goût

  2. j’aime beaucoup les lumières. Mais avec un recadrage de l’horizontale je crois qu’elle serait encore plus réussie.

  3. Est-il possible de travailler encore les lumières pour mieux mettre en valeur le sujet?

  4. @Monk
    Je pense que le traitement est à son maximum
    J’ai pu récupérer beaucoup
    @nashfolch
    Peut-étre qu’un recadrage irait mieux
    Mais, je reste dans le contexte

  5. Personnellement si j’avais eu cette situation devant les yeux, je crois que j’aurais attendu que le p’tit vieux soit dans la lumière, en haut de l’escalier.

    Maintenant, en l’état actuel j’aurais coupé au ras des pieds des potelets, en redressant un tout petit peu l’horizontale.

    @ Eddie, si “un recadrage irait mieux”, pourquoi s’en priver, ce qui compte étant l’émotion ou le “message” à faire passer, non ?

  6. The last post ? 😉

  7. @levq

    Le personnage sur la photo n’était pas prévu sur la compo, le hasard a fait le reste

  8. Je l’aime bien comme ça! Pour moi le sujet est ce vieil homme courbé par les années et le poids de son histoire ou de ses souvenirs qui l’ont conduit à se mémorial ce jour là. Le cadrage tel qu’il est raconte très bien ça.
    J’aime la rupture de symétrie qu’apporte sa silhouette là et comme elle est, ainsi que l’écho de sa posture à la voûte du monument. En somme un beau jeu de communion (les tons de la pierre et des habits, la cyphose et la voûte…) et d’opposition (silhouette fragile de l’homme et massivité du monument, symétrie asymétrie…) qui en raconte… Une image touchante ainsi… le hasard a bien fait les choses, sans le personnage la photo n’a pas d’intérêt…

  9. Pour moi aussi le personnage est essentiel et si je le voyais en haut des marches ou dans un rayon de lumière, c’était bien pour soulager le poids de son histoire et suggérer un “signe” d’espoir.
    Le fait de couper le trottoir avait dans mon idée aussi le but de recentrer l’histoire sur lui.

  10. Le personnage semble écrasé par cette architecture puissante. J’adhère donc à cette version de l’image.
    Il y a devant lui cette épreuve : monter les marches.

    On peut imaginer une métaphore sur la vieillesse, le poids de l’existence.

    Une photo réussie. Félicitations.

  11. Merçi pour vos coms

  12. arrivée loin après la bataille.. 😉 je l’aime bien comme ça aussi ..

  13. J’aime bien ce petit vieux à Ypres. Mais, auteur, tu aurais peut-être dû te mettre bien en face … Belle image.

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.