Garder le sable : mission impossible.




LeonJerome

Physicien de 56 ans (Montpellier), véliplanchiste accro et amateur photographe
8 Commentaires
  1. belle ambiance… Cependant le sujet me donnerait envie de contourner la barrière, pour une prise de vue la plaçant face à l’agresseur…

  2. Elle me va mieux en tant que paysage…je vois d’anciens ingrédients de la “Résistance” qui sont intéressants pour la compo d’un paysage moins pour justifier le titre.

  3. si tu la cadres en carré, centré sur la barrière, je trouve qu’elle prend tout son sens.. qu’en penses-tu ?

  4. Merci de vos commentaires. J’ai effectivement contourné la barrière (ganivelle) mais c’est pas terrible. J’y retournerai… C’est vrai que “Résistance” est un mot très connoté, mais jb81 me pardonnera? OK Flo g, j’essaye le format carré à voir plus loin

  5. J’aime bien, centré le premier plan trouve son accord avec ton commentaire.

  6. Aussi bien pour celle-ci que pour le format carré, ce qui ne va pas c’est la barrière plein centre.
    Un des éléments primordiaux de cette image est le mouvement de la diagonale (base de la barrière, sable et herbes, espace) qui vient finir dans le coin gauche en bas qu’il ne faut absolument pas couper !
    Donc si recadrage, et je suis pour, c’est en gardant tout à gauche et en coupant juste à droite du groupe d’arbres du centre, donc barrière à droite.
    Je trouve ça bien plus équilibré que les deux versions actuelles.
    Ca ne fait pas un vrai carré mais et alors ?? 😉

  7. Tant qu’à couper et recadrer, je supprimerai les 3 arbres ½ sur la droite, cela rééquilibre la photo et justifie la barrière au centre.

  8. idem Yvap, en voyant la deuxième, mea culpa pour ma première explication vaseuse: je n’aurais pas centré la barrière et j’aurais pris appui sur son bord droit pour constituer un carré à partir de cette idée.. 😉
    mais je maintiens l’idée de carré 😉

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.