Bernard Lvq

La photo, un regard au-delà des mots et un partage
14 Commentaires
  1. Alors ? Tous des pions ? Des rois, des reines et des fous ?
    Bien vu !

  2. bien vu. Le titre colle à merveille !

  3. Tres bien vu,c’est vraiment comme un jeu d’échecs.?l y a l’échiquier,les noirs,les blancs,le déplacement..:)

  4. Et même une tour, ne manque qu’un cheval 😉

  5. Oui,il y a la tour aussi..

  6. Idem : bien vu!

  7. 😉 😉

  8. Le grand échiquier de la vie quoi!!;-)
    Beau traitement en noir et blanc.

  9. Belle photo et bon titre…

  10. “Echec et mat”, “Evasion”, “jeu(x) de brume”, “Partition finale”, “Passage entre deux mondes”, “partition en gris”… Il y a une vrai cohérence graphique entre ces images, une filiation photographique qui n’est pas dû qu’à la verticalité.

  11. Bon çà va on est assez nombreux maintenant pour faire un petit tournoi lors de la prochaine soirée LVEG au coin du feu 😉

    merci de votre passage

  12. Il y a bien longtemps que je n’ai pas poussé une pièce sur un échiquier…alors je regarde jouer mais je m’associe à tout ce qui a été dit!

  13. Du Bernard Lev en effet (cf tinange)…
    Jeux d’échec bien sur, les noirs, les blancs, les cases…
    mais ce qui me frappe ici s’en éloigne: aucun face à face, chacun marche dans sa direction. Ces personnes semblent avancer dans des dimensions distinctes, aucune interaction… C’est ce qui fait à mon sens la saveur de l’image…

  14. bien vu solong !

    en effet, c’est ce qui m’avait frappé lors de la prise de vue, comme si chacun ignorait tout le monde (métaphore d’aujourd’hui ?).

    Le “hasard” eût voulu qu’ils se rencontrassent au moins une fois, eh bien non, comme s’ils se furent évités consciencieusement.

    J’ai failli appeler cette photo “échec au hasard”

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.