flo g

medecin anesthesiste,qui manque de temps mais sûrement pas de passion pour la photographie,et qui essaie de vaincre sa timidité en ouvrant un photoblog (grâce à R.P)ces jours ci
24 Commentaires
  1. Une conversion ? (du noir au blanc, je veux dire ?)
    Très réussi.

  2. Non, c’était juste histoire de répondre à Philippe 😉

  3. Cette façon de jouer avec les gris, le blanc et le noir, par petite touche, c’est très musicale (jazzy pour beaucoup de tes images, celle-ci plus musique classique). Bravo

  4. Avant d’entendre une critique sur le cadre.. 😉 .. il est uniquement là pour recentrer la photo, et non pas pour faire joli !!

  5. Il recentre, mais pas très heureux quand même (trop d’applat). En enlevant l’arbre de droite…

  6. Tristan: l’arbre de droite: encore une critique prévisible 😉
    je sais que ça n’entre pas dans les protocoles de couper un arbre 😉 mais comme le fait remarquer spirithom, il y a une progression dans les tons de gris 😉

  7. Flo, si tu fais les photos et les critiques, je me tais… 😉

  8. non, non 😉 je tente de me défendre.. 😉

  9. Se défendre avant d’être attaqué, ça frôle la provocation…

  10. 😉 ah, là, j’ai rien à dire..

  11. Un stule unique ! Pkoi ça se fait pas de couper un arbre ?? Qui a décrété ça ?? Image toute en finesse, j’aime bcp.

  12. styyyyle

  13. Très beau, ça fait l’effet dessin crayon gris…

  14. Ces arbres ébouriffés me plaisent beaucoup!,on pourrait croire à une tempête de sable!.

  15. Qu’ils soit perdu au milieu de noir ou dominant comme ici, le blanc de flo n’est jamais blanc. Ne lui confiez jamais votre lessive.

  16. tu m’as fait vraiment rire, philippe 😉 😉

  17. Le cadre me génait beaucoup moins sur ton blog qu’ici. Sûrement à cause du contraste du fond plus foncé de LVEG. Par contre je ne comprend pas son rôle de “recentreur” ? Si recadrage il y a eût, ou même s’il n’y a pas eût, le cadrage de la photo me semble suffire à lui-même.. La photo fonctionne parfaitement dans son équilibre, seule.
    Et je peux comprendre qu’on puisse regretter la coupure de l’arbre de droite, mais même coupé, il est essentiel à l’équilibre en étant le pendant de celui de gauche, dans une balle perspective qui amène de la profondeur.
    En tout cas j’aime cette image et son traitement “au delà du réel” comme tu en as le secret, même si je ne ressent pas la pluie mais plutôt une chaleur aveuglante, presque “atomique”.
    L’apareil photo pour pinceau, la lumière pour palette, la photographie prend avec toi son sens au pied de la lettre 😉

  18. Bon, c’est bourré de fautes, mais on aura compris…;)

  19. Superbe ces nuances de dégradé entre le noir et le blanc. Heureusement que l’arbre de droite est là ; il participe à l’équilibre de cette photo.

  20. J’aime beaucoup également le traitement tout en finesse…le coté dessin très aéré…les arbres finissent malheureusement tous par être coupé…mais la ça ne me gène pas 😉

  21. @locialbi: le cadre sert simplement à ce que la photo ne se retrouve pas collée, en haut de l’espace qui lui est imparti.. ce qui n’est pas très agréable à la lecture pour des photos de ce format là 😉

  22. Et merci beaucoup pour vos commentaires et critiques.

  23. Tiens ? J’avais complètement zappé celle-ci !

    Bravo Flo !
    Et personnellement, non seulement l’arbre coupé ne me gêne pas mais au contraire je trouve que c’est ce qui dynamise la sensation de mouvement panoramique et dirige le regard.
    En entier l’image aurait été beaucoup plus statique (convenue ?).
    D’autre part et pour la même raison, le cadre est pour une fois bien évidemment indispensable. Il va bien au delà d’un recentrage, c’est lui met en évidence ce “coin de fenêtre” point fort de l’image et qui sans lui n’existerait pas.

  24. Une écriture si poétique!

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.