Voici comment je vois l’année 2024.




Matoufilou

La « déchirure » propre à la photo, c'est qu'elle ne fait exister son objet qu'en le faisant disparaître.
15 Commentaires
  1. Je suis quasi certain que les parallèles se rejoignent dans la brume.

  2. Et avec les parallèles les hommes de bonne volonté ?

  3. Faut jamais regarder la télé le 31 décembre à 20h30 Matou !

  4. Je ne le fais plus depuis longtemps. D’ailleurs, elle n’a pas été allumée depuis des lustres.
    Et je reste positif. La preuve : bonne année aux contributeurs d’LVEG !

  5. Et aux contributineuses bien sûr.

  6. “Contributineuses”, hihi !
    J’ai un peu la même vue depuis 10 ans… Vivement que ça se débouche… Que les rails se rejoignent enfin !

  7. Une métaphore ferroviaire à tendance allégorico- sentimentale?
    2024, la nouvelle ère du néologisme.
    Franville

  8. Absolument !

  9. Yeah !

  10. Ah que c’est bon! Foncer dans le brouillard, mais sur des rails. Belle année lumineuse!

  11. Je vois bien aussi l’avenir comme ça ! Un brouillard bien dense et la certitude que tout finira un jour sans la moindre idée du terme … Bonne année aux butineurs et aux contributineuses !

  12. Je suis si optimiste en ce qui concerne 2024 que j’aurais ajouté une charge explosive sur la voie façon bataille du rail.

  13. Je te dirais bien La Bataille du rail n’aura pas lieu, mais Cassandre nous a déjà fait le coup et ça n’a pas marché. Je crois pour ma part dur comme rail aux hommes (et femmes) de bonne volonté.

  14. Mais je n’ai aucun doute sur la hardiesse des cons !

  15. Hélas.

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *