La même balade que “Sorcières” publié début janvier …




Estienne

Apprenti en argentique avec ses labos rouges aux odeurs lourdes de leurs soupes chimiques avant d'évoluer vers le numérique et ses MégaOctets électroniques impalpables et inodores, depuis 50 ans mais toujours Photographe Amateur
6 Commentaires
  1. L’endroit n’était déjà pas très gai, il apparaît aujourd’hui dévasté. Les sorcières ont peut être le dos large ?

  2. Forêts de charmes ou de hêtres mais ce qui est sûr forêts de bois morts : ces arbres ne supportent pas la sècheresse et les hautes températures de nos étés caniculaires alors voilà le décor quand vient l’hiver … désolant !

  3. L’autre visage des sorcières, encore plus inquiétant.
    MRVR

  4. Cf rapport de synthèse du Giec.
    MRVR

  5. Et en même temps c’est dans cette désolation de l’hiver que renaît la vie. On estime aujourd’hui qu’il ne faut pas nettoyer la forêt, mais laisser la nature faire son œuvre.
    La photo rend bien compte du chaos, avec un beau cadrage et une lumière bien traitée.

  6. Le brouillard ne faisait qu’accentuer la sensation de tristesse face à cette forêt morte. Merci de m’avoir soutenu dans cette épreuve … et de vos commentaires.
    J’ai d’autres photos de brouillard plus gaies !

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *