Pour rebondir sur la photo de Mik. Rennes, 23 août.




Matoufilou

La « déchirure » propre à la photo, c'est qu'elle ne fait exister son objet qu'en le faisant disparaître.
3 Commentaires
  1. Fest noz par temps de canicule !

  2. A mon sens trop de confusion entre le danseur et les spectateurs …

  3. @ Estienne : J’aimais bien la posture, mais je reconnais que l’ensemble est confus, et je préfère également la suivante, hors sol.

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.