Matoufilou

La « déchirure » propre à la photo, c'est qu'elle ne fait exister son objet qu'en le faisant disparaître.
9 Commentaires
  1. Très gracieux.
    Cela me renvoie à un article, lu hier, qui expliquait la longueur du cou des girafes par leur sexualité.
    MRVR

  2. La longueur du cou des girafes. Joli titre. Merci Hervé.

  3. Une photo sympa qui dit autre chose que ce qu’elle montre 🙂

  4. Le pendant d’une photo que j’ai publié il y a quelques années : https://www.lavieengris.com/59942/
    Mes danseurs étaient plus frêles …

  5. Depuis le pin a été mis en prison pour corruption de mineur…
    Merci à vous pour vos com.

  6. Depuis le pin a été mis en prison pour corruption de mineur…
    Ce n’est que justice !

  7. Nous sommes d’accord, il aurait dû se tenir droit, et cependant ici le pin n’a rien demandé.

  8. La nature offre parfois de gracieuses images à ceux qui savent regarder.

  9. @ Jolanissa : merci.

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.