M.RVR

Jeune photographe vieillissant
5 Commentaires
  1. O-CCU-PE ! et toc!

  2. Et ces mots qui flottent dans l’air comme un soupir.

  3. Un jeu de reflets moins efficace que le précédent mais, comme le dit si bien Jean, “ces mots qui flottent dans l’air” n’attendent que de retrouver un port d’attache, la scène !

  4. Merci de vos comm.
    Je voulais éviter une vue frontale. En plus la vitrine est celle de la brasserie “Le Molière” qui fait face au théâtre (on peut la lire, mais à l’envers pas forcément évident).

  5. si si, j’avais bien lu

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.