Et oui, même dans notre beau sud inondé de soleil, l’hiver la grisaille est de mise. Ce week-end nos calanques étaient dans un brouillard humide quand un coup de mistral, à l’heure de l’apéro, a troué le ciel et fait monté le plafond laissant une très belle palette de gris, blanc et noir….




Mik

Marseillais, je me suis remis à la photo pour découvrir le numérique... il y a quelques années maintenant. Je suis de plus en plus tenté par le N&B.
4 Commentaires
  1. Il semble tout de même que la grisaille est plus sympathique par ici! 🙂

  2. Un bel encadrement à cette image, très classique mais très bien fait. Le traitement pourrait peut-être être plus “percutant” pour valoriser le très bon cadrage …

  3. Je précise : “ici” veut dire là où la photo est prise, et non où je suis dans les brumes du Nord

  4. Je me demande si un traitement par le carré (à gauche), comme plus tard pour le champ de neige, ne serait pas encore plus pertinent ? L’essentiel de ce qui est à voir est à gauche ici et la partie droite n’apporte pas grand chose, voire déstabilise l’ensemble.
    Je fais mon Estienne, mais il lui arrive d’avoir raison.

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.