11 Commentaires
  1. Joli souvenir de voyage…j’aurais bien aimé en être!

    Le cadrage aurait pu être plus soigné; la “chose” blanche en bas évitée, un positionnement légèrement plus à droite pour ne pas voir le poteau électrique sur la ligne de crête, et attendre que la voiture passe, ou soit franchement visible.

  2. Seriez-vous d’extrême centre, Brigitte?

  3. Merci à vous…
    @Michel, La bande blanche m’est apparue après parution . Ca me prendrait trop de temps pour modifier compte-tenu de la difficulté de manipulations de cette nouvelle formule qui interroge la notion de progrès…
    Sinon je n’ai rien contre les poteaux électriques, les enchevêtrements de fils, les signes d’imperfection inhérents au paysage aujourd’hui. Et dans l’ensemble je suis plus sensible à la portée poétique du message qu’à la précision technique…
    @@ François, Extrême-centre… cette notion rencontrée dans un lieu aussi remarquable et improbable touche au sublime… et me fait beaucoup rire!

  4. Entre les ours polaires et la forêt tropicale, il est temps de choisir!

  5. Jean Fraipont: choisir… choisir… Vous en avez de bonnes!

  6. C’est vrai qu’on peut toujours y repasser dans l’autre sens. Pas pressé.

  7. Y’en un aussi chez moi , en Italie, je sais pas bien à quoi ça sert mais ça nous situe sur la planète. J’aime.

  8. @ Camille: Ca sert à s’arrêter et à avoir l’impression d’être quelque part au lieu de nulle part…
    C’est fait pour nous ravir! 🙂

  9. Dans le même ordre d’idée il y a les pancartes désignant la ligne de partage des eaux entre Atlantique et Méditerranée…

  10. JLB, Pour la ligne de partage entre Atlantique et Méditerranée, je recommande le Détroit de Gibraltar… il y a aussi le Centre de la France, l’aire du grand Meaulnes… Mais l’équidistance entre le Pôle et l’Equateur , ça vous a quand même une charge poétique qui a de la gueule!

  11. Le GPS nous dit toujours où nous nous trouvons ! Mais c’est fichtrement plus aride comme localisation !

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.