Le Pilat encore, près du col de Grenouze




Estienne

Apprenti en argentique avec ses labos rouges aux odeurs lourdes de leurs soupes chimiques avant d'évoluer vers le numérique et ses MégaOctets électroniques impalpables et inodores, depuis 50 ans mais toujours Photographe Amateur
2 Commentaires
  1. Aujourd’hui, mieux vaut rester sous cette ombre rafraichissante que franchir l’orée du bois.

  2. J’attendais plus de douceur, mais l’ombre épaisse me conviendra!

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.