Petit tour avant le dé-confinement, le chèvrefeuille embaume dans le petit bois derrière chez moi…




Michel Fiocchi

Marseillais, je me suis remis à la photo il y a 5 ou 6 ans pour découvrir le numérique...et je suis de plus en plus tenté par le N&B
5 Commentaires
  1. La plus grande partie de la photo est floue, ce qui, en soi, n’est pas grave, mais les fleurs nettes, sur lesquelles le regard devrait se focaliser, ne se détachent absolument pas. Un gros travail d’édition pourrait y remédier, mais un bon éclairage à la prise de vue aurait été plus efficace. Bref, je ne suis pas convaincu par le résultat, mais l’idée était bonne. Tout ceci n’étant que mon avis, évidemment, qui ne vaut pas plus que ce qu’il vaut…

  2. = anonyme

  3. J’aime bien l’idée. La parie nette de cette branche semble concentrer l’odeur qui va flatter nos narines.
    Pour autant, les observations de Blagapart ne sont pas fausses.

  4. Trop de lumière et trop de netteté qui créent une confusion. Le fond n’est pas assez flou et parasite le sujet principal. Par contre la composition est intéressante avec le sujet ainsi décalé dans l’angle bas.
    En proxi ou en macro, l’essentiel se joue entre le plan net et le flou. C’est le flou le plus difficile, il doit être suffisant pour ne pas voler la vedette au sujet et pas trop pour donner une ambiance, un environnement. Et j’en parle d’autant plus facilement que je rate parfois certaines photos de ce genre …

  5. Merci à tous pour les conseils!
    Je ne peux que remettre l’ouvrage sur le métier….

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.