Comme cela m’avait été demandé dans un commentaire précédent




Pierre Grave

Passionné de photo depuis de très nombreuses années J’ai une prédilection pour la pureté dépouillée du noir et blanc. Il m’arrive encore d’exposer et de scanner une pellicule argentique avec beaucoup de plaisir mais je pratique désormais essentiellement le numérique avec des appareils hybrides. Mes suets de prédilection sont les paysages de mon jura d’adoption mais j’aime aussi, en ville, pratiquer la photo de rue. Les salles et terrasses, les portes et fenêtres ou les concerts de jazz font aussi partie de mes sujets favoris. Pour moi la photo est un moyen de mémoriser l’instant, d’écrire par l’image, pour tout dire, de manière immodeste et utopique, de laisser derrière moi une petite trace de ma personne.
4 Commentaires
  1. L’importance que prend la fenêtre dans l’image va bien dans le sens du confinement…

  2. pour aller dans le sens de jb, cette fenêtre fermée, on a envie de la voir grande ouverte.

  3. Oui mais à 1000 m d’altitude, ces jours-ci, il fait encore froid … LOL

  4. Mille mètres d’altitude, vivifiant en ce début de printemps ! La fenêtre fait un cadre dans le cadre, un grand classique de la photo ! Et j’aime bien dans ce contexte l’inclinaison de la fenêtre …

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.