Bonjour à tous….

Je ne connaissait le Noir et Blanc qu’en labo, eh oui, le temps passe, maintenant je m’y remet grâce au numérique. Ma philosophie étant produire le bon cliché à la prise de vue (en B&W) depuis le boiter, et minimiser au maximum le post-traitement.

Voici ma première publication.

Merci de vos commentaires….. et à bientôt.




BO105

Si je dis à l'instant qui fuie, demeure tu es si beau !
13 Commentaires
  1. Belle image très bien composée.

  2. Bienvenu sur LVEG.
    J’en pense que du bien, ça croustille de détail, la lumière est belle et ces quelques nuages sont parfaits.
    Je viens d’acheter le livre “Le noir et blanc avec Photoshop CS3 et Lightroom”; la philosophie de cet auteur est différente, elle préconise la pdv en couleur car elle laisse beaucoup plus de possibilité en post-traitement…
    J’en pense que si la pdv est RAW pas de problème car le fichier couleur est inclus. Si la pdv est en JPEG c’est différent car l’on a qu’un fichier N&B.

  3. Le cliché est pris en RAW (14 bits) mais en Monochrome sur le boitier, avec une légère courbe. Presque rien en traitement après. Concernant la philosophie d’accord, mais on dit aussi que lors du cliché il faut penser Noir et Blanc, texture, lumière, etc….
    Bref en tout cas c’est pas facile du tout…

    Merci pour vos commentaires.

  4. Belle photo, très classique dans son sujet et son cadrage ; mais sans être un spécialiste, je m’étonne de lire qu’une photo en RAW puisse être réputée prise en monochrome sur le boitier …

  5. “je m’étonne de lire qu’une photo en RAW puisse être réputée prise en monochrome sur le boitier …”
    C’est-à-dire que le fichier jpeg sera en N&B mais on dispose toujours du fichier RAW qu’on peut travailller par après. Je pense que BO105 utilise ce réglage en NB sur l’écran car comme il dit “il faut penser en NB”. Je procède souvent de la même manière, j’ai besoin de voir en direct ce que ça donne en N&B, c’est une tout autre façon de travailler.
    J’ai même eu beaucoup de mal à me séparer de mon Bridge car je pouvais voir directement dans la visée mon image en N&B.

  6. Je pense que le mieux est de passer la pdv en noir et blanc sur le boitier car il est vrai que mentalement penser la pdv en N&B n’est pas vraiment la même chose que la penser en couleurs. Ce ne sont pas les mêmes choses qui soutiennent la composition en N&B et en couleurs.
    En revanche il faut absolument shooter en raw. Seul ce format permet de retrouver le fichier en couleurs à la post-production et de choisir vraiment les tonalités désirées.
    La solution intermédiaire si l’on dispose des capacités suffisantes de stockage et de faire les pdv en noir et blanc sous le double format jpeg + raw. Si le fichier jpeg en noir et blanc est satisfaisant on l’utilise, sinon on repart du fichier raw.

  7. On ne voit pas en noir et blanc dans le viseur optique d’un Leica M argentique. Et pourtant, bien des meilleures images en N&B sont issues de l’un de ces boitiers. 🙂

  8. Merci, bonne idée je vais rajouter le jpeg au raw, mais je sais qu’il existe une différence énorme entre les deux, sur le raw les dégradés sont plus subtils et de loin. Le jpeg est plus contrasté.
    Le raw en N&B ne peut être développé que sous NX2, sans cela il apparait en couleur (sous CS3). donc NX2 puis jpeg après….
    Raaaaah Pictaris, cela serait bien un filtre qui enlève les couleurs…..

  9. Nom d’une pipe, je viens seulement d’y penser maintenant, et de faire essai (positif) le live view en Noir et Blanc, ça fonctionne bien. Maintenant reste à voir les paramètres de PdV…..

  10. Le seul souci, c’est ballot, quand on corrige les paramètres de prise de vue en mode M, on ne vois pas le résultat sur l’écran……

  11. Si on file la métaphore de l’argentique, il faut considérer le fichier Raw comme un négatif. Le négatif aussi n’est pas utilisable sans développement puis tirage. Donc on développe avec le logiciel que l’on préfère : pour ma part j’utilise DXO, puis on “tire” avec un logiciel graphique pour apporter les dernières corrections utiles et préparer le tirage ou la mise ne ligne, quand on n’a pas choisi une solution plus intégrée type Lightroom ou Aperture.
    Il faudra un jour faire un article quelque part ( 🙂 hein, Philippe) sur les workflows des uns et des autres. C’est toujours utile de comparer les techniques utilisées.

  12. J’adhère à la proposition de Pictaris surtout qu’il y a de nombreuses solutions et c’est loin d’être évident.

  13. J’adhère également à cette proposition : c’est toujours interéssant de voir comment les autres travaillent.
    J’ai aussi ce livre sur “le noir et blanc avec CS3” (qui est pas mal mais pas assez développé à mon goût) ainsi que d’autres, et tous disent la même chose, comme des amis photographes professionels : shooter en RAW en couleur et passer en NB au tirage. Ce que je fais.
    Mais je n’en reste pas moin très impressioné par le NB de cette photo qui est magnifique ! Comme quoi…

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.