flo g

medecin anesthesiste,qui manque de temps mais sûrement pas de passion pour la photographie,et qui essaie de vaincre sa timidité en ouvrant un photoblog (grâce à R.P)ces jours ci
25 Commentaires
  1. Bravo Flo !
    Toujours ces noirs superbes, mais surtout la “présence physique” du vide, et ce cadrage sans faille !

  2. La partie noire me semble trop importante et n’apporte pas grand chose.
    Un format “panoramique” recadré par le haut style “XPan” serait peut être plus approprié.

  3. merci Yvap..
    J-Marc, j’avais fait plusieurs photos avec plusieurs cadrages, avec +ou- de noir.. j’ai choisi volontairement celui là.. 😉

  4. Sans le noir du bas Jean-Marc il n’y aurait plus de citadelle ! 😉

  5. oui, c’est un peu comme ça que je l’entends, Yvap 😉

  6. Je ne sais pas pourquoi, je pense à Icare, à des fondations inachevées, à un rêve qui s’éteint.
    Une poésie grave, un écueil salvateur.
    Sublimement sombre.

  7. Pont de la rivière Kwaï ? Assez tard le soir et les ombres très bouchées …

  8. Depuis que je connais Ta Photographie, je ne vois plus le noir de la même façon…

  9. @tinange.. merci pour cette belle interprétation.. 😉

    @jb81.. tu me fais un grand compliment.. merci

    @Henri B: je tente d’y voir le pont de la riviere KwaÏ.. pas moyen 😉

  10. Tinange … si Flo ne voit plus le noir de la même façon depuis qu’elle a travaillé avec toi… il va falloir nous donner les clefs… de ta vision du noir 😉
    il y a des savoirs, des sensibils, qui mériteraient d’être partagés 😉
    bravo encore Flo pour cette très belle photo!
    ( j’ai pas encore envoyé ce que tu sais… mais je n”arrive plus à m’en sortir: je suis submergée… c’est la cata…et suis vraiment seule)

  11. Intéressant d’avoir un point de vue différent sur une image selon qu’on connait le contexte du travail de l’auteur ou si l’ont considère juste l’image individuellement. La remarque de Jean-Marc n’est pas sans pertinence, sauf que…

  12. Puissance de la photo créée par cette grande masse noire, dont la forme est reprise à l’inverse par le jeu des formes créé par les échafaudages… Je trouve cela très fort ! Mais je dois avouer que comme certaines musique, j’ai dû l'”écouter plusieurs fois” avant de vraiment l’aimer. Peut-être qu’en connaître l’auteur influence, mais de toute façon, même sans savoir, on aurait sans doute deviner…

  13. marie: ce n’est pas moi qui voit le noir d’une autre façon.. mais jb81 ( dixit) 😉
    Pour le reste, qui est beaucoup plus important,marie n’oublies pas de me contacter.

    @philippe I photofloue.. sauf que ?

    &Hien: merci d’avoir pris le temps… 😉

  14. sauf que ce cadrage est le bon parce que l’image nous parle. Sauf que cette image est de Flo est qu’elle est raccord avec le reste. Sauf que Flo est là pour faire bouger nos lignes perceptives.

    J’ai bon Philippe ???

  15. Poésie, sensibilité, bravo. Un petit (tout petit) doute sur “l’ouverture” de la fin des échafaudages à gauche. Mais surtout toujours la certitude que tes images méritent de vrais tirages accrochés à un mûr blanc. A quand la prochaine exposition (dans la région parisienne par exemple) ?

  16. mes joues sont aussi rouges que le mur est noir.. 😉
    alors.. merci beaucoup, ces compliments “interposés” me touchent 😉

  17. @ Flo G : Effectivement ces propos sur les images peuvent sembler dérisoires !
    Quoique ???

    @philippe I photofloue.. “sauf que ?”, je souhaiterais ens avoir plus sur cette “ellipse”.

  18. Cette majeure partie noire reste pour moi trop présente dans le cadre….

  19. Je passe le micro à un ami :
    “Noir c’est noir, Il n’est jamais trop tard
    Pour moi du gris j’n’en veux plus dans ma vie, oh, oh
    Ça me rend fou de perdre ton amour
    Je te l’avoue” 😉

  20. J’y vois plus un Golotha, c’est peut être l’écueil salvateur de tinange…!

  21. J’y vois une impressionnante et interminable colline à la tombée du jour, et dans le lointain, tutoyant les cieux, l’enchevêtrement des pieux d’un campement plantés en terre, la bataille a fait rage, les ténèbres en attestent, les toiles ont été arrachées, mais de derrière l’horizon l’armée de l’empereur Kurosawa, oriflammes au vent, va peu à peu surgir. ;-))

  22. Ton observation, ton imagination me touchent.. un grand merci pour ce très beau commentaire 😉

  23. Si belle!

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.