12 Commentaires
  1. Et soudain je réalise.

  2. Quelle culture musicale … chapeau bas Madame … je n’y avais pas pensé! Merci tout de même!!

  3. Jusque là, je m’étais contenté de me rappeler un petit souvenir.En vérité, il n’y avait aucune pensée, rien que la fascination pour la ligne sinueuse.

  4. Les “petit” souvenirs sont les plus caressants …
    Merci pour la ligne … en ce qui me concerne c’est la goutte d’eau qui me fascine …

  5. Sorte d’éloge fragmentaire?

  6. Les éloges vous gêneraient-elles?

  7. Non pas du tout j’aime apprendre c’est tout.

  8. Ce n’est pas de moi que vous apprendrez quoi que soit … Ce serait même plutôt l’inverse … Mes photos qui peuvent parfois apparaitre comme étant à peu près réussies e sont que le fruit du hasard …

  9. Je veux dire que vos titre me rappelle fragments d’un discours amoureux et que c’est une façon pour moi de m’y ressourcer.
    L’action photographique est certeinement technique
    et qu’il y à mille façons de pratiquer.

  10. “L’être que j’attends n’est pas réel. Tel le sein de la mère pour le nourrisson, “je le crée et je le recrée sans cesse à partir de ma capacité d’aimer, à partir du besoin que j’ai de lui”: l’autre vient là où je l’attends, là où je l’ai déjà créé. Et, s’il ne vient pas, je l’hallucine: l’attente est un délire.”

    Je regarde et j’attends que cette “larme” tombe dans l’espoir qu’elle sera l’élément déclencheur de la fuite de la douleur …
    Juste une métaphore … rien de plus …

  11. Etes vous prof de philo?

  12. L’attente est un délire c’est vrai.

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.