Estienne

Apprenti en argentique avec ses labos rouges aux odeurs lourdes de leurs soupes chimiques avant d'évoluer vers le numérique et ses MégaOctets électroniques impalpables et inodores, depuis 50 ans mais toujours Photographe Amateur
6 Commentaires
  1. Tout donne envie de marcher et même plus…les fougères font penser champignons…la mise en valeur des arbres qui se penchent comme pour nous saluer…bravo!

  2. Ce que j’aime dans cette photo – de là où l’on est – c’est qu’elle n’est pas une carte postale, pas une nature morte… Les fougères, l’horizon de la ballade que l’on découvre peu à peu… Une revitalisation de la façon de voir un paysage…

  3. Une photo loin du chaos. Pour parler technique, les photos sombres permettent de mieux apprécier les valeurs, et donnent plus de présence qu’un histogramme bien équilibré. Pour une forêt, c’est d’autant plus pertinent. Très belle photo d’une très belle forêt.
    Comme je n’ai pas trouvé de Houelgoat sur Google, je présume que c’est Huelgoat.

  4. @ Blagapart : Je ne sais pas où j’ai trouvé ce O mais il est vrai que j’ai souvent entendu parlé de cette forêt avec une prononciation “ou”. Il s’agit bien de ce village au cœur des monts d’Arrée avec ce chaos magnifique de granit mais pas que. On imagine au plus beau de l’automne les couleurs adoucies par des lambeaux de brume dans ce monde de fées et de magiciens : une superbe balade !
    Merci de vos avis !

  5. J’ai corrigé !

  6. Superbe ! Mystérieux mais pas inquiétant, plutôt avec l’envie de s’y laisser conduire

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.