Non loin de Vinales ; elle nous a attirés depuis le seuil de sa maison, pour nous vendre un fruit en échange d’un précieux dollar CUC (ceux imposés aux touristes, et donnant accès à certains produits de consommation réservés..). Elle avait des yeux bleus, très clairs…




Christian B.

Juriste aimant les images
9 Commentaires
  1. très beau portrait “contextuel”

    à première vue le cadre parait déséquilibré,mais la présence de la bascule et de la fenêtre à droite replace les éléments d’aplomb. Je regrette les HL brûlées.
    Est-il possible de les retravailler ?

  2. oui,très beau portrait!
    contrairement à tinange,les hl brûlées ne me perturbent pas! je n’avais même pas remarqué !

  3. C’est peut-être moi marie, en général je fais une fixette sur des blancs sans matière.

  4. 😉 mais là, le personnage est tellement présent … le brûlé pffft…
    c’est vraiment une belle photo!

  5. Il y a beaucoup d’émotion dans ce portrait, mais je ne suis pas sûr que la porte à gauche (effectivement grillée) apporte un plus, un recadrage dans un format carré ne serait-il pas plus fort ?

  6. Comme Jean-Marc. La

  7. la suite : la porte à gauche n’amène effectivement rien et même dérange l’oeil du vrai sujet. De plus une fois recadrée le personnage est bien mieux en place dans l’image en particulier par la direction de son regard !
    Ensuite je pense qu’avec un peu plus de densité et de contraste dans les tons moyens la présence de cette femme prendrait vraiment de l’épaisseur.
    Là c’est un peu plat, elle mérite mieux !

  8. eh bien .. même si le portrait est interessant,ce cadrage, je n’arrive pas à m’y faire !!
    mais je ne sais pas trop pourquoi.. les hypotheses: photographiée de trop haut ?
    de trop prés ?
    cadrage hésitant ? ni à droite, ni à gauche, ni au milieu ?

  9. ses yeux en disent long et nous font reflechir, très impressionant, bravo

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.