Vous pourriez quand même un peu ranger vos forêts avant de nous y inviter … et pour faire suite à sapinière #2 et à sapinière




Estienne

Apprenti en argentique avec ses labos rouges aux odeurs lourdes de leurs soupes chimiques avant d'évoluer vers le numérique et ses MégaOctets électroniques impalpables et inodores, depuis 50 ans mais toujours Photographe Amateur
6 Commentaires
  1. Même les accessoires ont été rangés, et il ne reste plus grand chose, à part la lumière qui nous invite à en sortir

  2. Je ne ma hasarderai pas à dire si l’on descend ou bien si l’on monte. Mais j’irais bien vers cette clairière.

  3. Le sol est mal nettoyé !
    On a effectivement envie de s’échapper vers la lumière pour échapper à cette oppression.

  4. Ce chemin dérange un peu le bel ordre établi. Tous ces alignements sont déprimants, heureusement que tu es passé par là.

  5. Personnellement je n’y voit rien d’angoissant, plutôt une ombre protectrice et rafraîchissante après le plein de lumière. Beau rythme des troncs sur fond de lumière.

  6. Rangement, rythme, lumière … voilà tout ce qui a attiré mon œil ! En été, on viendrait là chercher la fraîcheur mais en ce début mai, on s’y est abrité de quelques bourrasques de neige et de grêle !
    Merci de vos avis !

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.