Celui qui trouve l’endroit est très fort… bien que ce soit un lieu assez fréquenté.




Matoufilou

De retour après une longue absence. C'est le propre de ma déjà longue histoire avec LVEG. J'ai commenté, abandonné, puis posté, abandonné… C'est mon rapport à la photo en fait qui n'est pas simple. Ce n'est qu'une toute petite partie de ma vie mais en moi comme une tâche aveugle.
19 Commentaires
  1. Les ramblas, le Parc Guel?.
    Vaisons la romaine ? Alicante?

  2. Bonjour,

    Et d’opter pour la salle de bain du photographe… Une mosaïque “Leroy Merlin” ?

  3. @ Brigitte -. En latitude, tu n’es pas mal, mais c’est un peu plus loin…
    @ jmlg -. j’adorerais avoir de tels carreaux anciens dans ma salle de bain, mais hélas je n’ai pas les moyens.

  4. La Piscine à Roubaix !

  5. Ostie?

  6. Mais quel succès ! On sent le besoin de jouer sur LVEG !!!
    Non, Monsieur HR, ce n’est pas la piscine de Roubaix, ni celle décorée par Odorico à Rennes. C’est beaucoup plus ancien.
    @ JLB -. Tu tiédis. On n’est plus si loin.

  7. Rome, Pompéi, ce serait trop facile, alors Sardaigne, Sicile?…

  8. Oui Pompéï trop facile!

  9. Oui, trop facile. Un peu plus au nord. Et un peu plus inattendu. Ah, je vous mets sur la piste !

  10. Nîmes ?

  11. Vaisons…

  12. Lyon! C’est truffé de romains…

  13. On s’éloigne… Quel indice supplémentaire donner ? C’est un lieu où l’on vient en masse pour autre chose. Pour peu qu’on quitte un peu le flux des touristes, on tombe sur une merveille d’église où se trouve une foule de trésors. Alors ?

  14. San Zaccaria à Venise ?

  15. Ah bin non pcq à Venise c’est du XIIe s

  16. Bravo Jean, tu es le premier dans les lieux, c’est bien Venise, mais pas San Zaccaria.
    Il s’agit d’une merveille d’inspiration gréco-byzantine, la chiesa dei Santi Maria e Donato, située sur l’île de Murano et réputée pour “son chevet magnifique, la mosaïque de son abside en cul-de-four représentant la Vierge Orante (XIIe siècle), et surtout son exceptionnel pavement de mosaïques qui rappelle celui de la Basilique Saint-Marc (du XIIe au XVe siècle). Ce pavement particulièrement riche en figures géométriques non figuratives, mais aussi – fait beaucoup plus rare – en représentations figuratives animalières, recèle en particulier une scène incarnant la victoire de la vigilance sur l’astuce, et représentée par deux coqs transportant un renard capturé suspendu à un rondin de bois posé sur leur épaule.” (Wikipedia)
    Ces mosaïques ont fait couler beaucoup d’encre, tant on sait que la Cité-État a beaucoup “emprunté” au fil de ses conquêtes. Certains pavements sont très anciens et datent de la Rome byzantine (dont a priori celui-ci).

  17. Trois photos pour illustrer le propos et les tags modifiés.
    Merci à tous d’avoir joué.

  18. Merci pour la découverte ! 😉

  19. Je cherche quelque chose de malin à dire, mais je ne trouve pas, désolé.
    Merci pour cette recherche.

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.