A partir d’un négatif N&B de 1977…scan retouché pour une participation à un concours photos organisé par les musées départementaux du Tarn.

 




jb81

Revenu au N&B avec le numérique...
27 Commentaires
  1. Noir c’est noir
    Il n’y a plus d’espoir …

    Belle composition 🙂

  2. Composition en diagonale et tonalités font l’ambiance.
    PS Je viens de lire “le jour d’ava

  3. … d’avant” un roman de Sorj Chalandon. Cette photo aurait pu figurer en couverture.

  4. Magnifiques sentinelles… Ca met de bone humeur de commencer la journée avec une belle photo!

  5. Le crépuscule d’une époque justement exprimé par cette noirceur. Et ces structures sont-elles toujours debout 40 ans plus tard? J’aurais peut-être essayé de rendre un peu plus lisible le lierre sur la façade, mais je sais aussi que travailler sur des scans de négatifs argentiques n’est pas évident!

  6. Ces aliens sont magnifiques mais je pense que je les aurais confiné dans un carré; Belle noirceur pour évoquer le charbon …

  7. Carmaux ?
    Il me semble que la photo gagnerait un peu en éclaircissant les pignons des bâtiments.

  8. Je pense que le buisson à gauche a toute son importance dans la photo et que, ce qui est intéressant dans les pignons, c’est leur effet dents de scie qui est plus fort quand ils restent assombris.

  9. J’ai essayé de répondre à vos souhaits avec ce carré!
    Pour moi elle fonctionne bien…bizarrement je n’avais pas envisagé de format carré…et j’étais assez indécis pour l’éclaircissement de ce qui apparaît comme la façade, mais en réalité était l’arrière des bâtiments…je ne voulais pas trop perdre de cette noirceur qui évoque bien la couleur charbon.
    Un de ces deux chevalements à été sauvegardé et est actuellement sur la place de la mairie de Blayes les Mines.
    Le site de Sainte Marie qui était un des quatre sites d’extraction de la région de Carmaux et Cagnac les Mines
    (ou se trouve le musée) est devenue le site de Cap Découverte d’où a été extrait du charbon à ciel ouvert pendant deux décennies environ…c’est aujourd’hui un centre de loisir…
    Merci de l’intérêt que vous portez à cette image symbole d’une très grande activité industrielle des années après guerre dans le Carmausin et qui aujourd’hui est une région complètement sinistrée…contrairement à ce que certains ont bien voulu nous faire croire à une époque, le tourisme n’a rien compensé!

  10. Personnellement, je me serais limité à la photo du bas en éclaircissant un peu les ombres.

  11. Cette seconde version me semble très satisfaisante sans perdre la noirceur souhaitée.

  12. Il me plait bien ce carré. Il gagne en force et il confirme l’intérêt d’éclaircir un peu les pignons 😉

  13. Super d’accord avec Monsieur HR, je préfère la première version !

  14. Format de la première, et traitement de la seconde ? Le buisson est important.

  15. la deuxième… Traitement ET format!

  16. Le carré mais légèrement décalé sur la gauche. Le traitement est excellent sur la seconde version mais je dégagerai le chevalement le plus lointain pour lui donner un peu plus d’espace et mieux jouer la paire.

  17. La proposition d’Estienne permettrait peut être de conserver le buisson dans son intégralité?

  18. Une troisième version (deuxième photo)…la modification du sens de lecture et la diagonale qui par du haut gauche pour aller vers le bas à droite (diagonale dite principale) me semble dynamiser l’image…

  19. Je reste supporter de la version non recadrée, parce que j’aime tout dans le cadrage initial, du buisson à gauche, aux deux chevalements en silhouette, jusqu’aux sheds aux triangles surlignés par les deux traits électriques.
    L’inversion de l’image mets plutôt l’accent sur le chevalement le plus éloigné alors qu’initialement, j’ai l’impression que les deux dialoguent sur un pied d’égalité (mais c’est plutôt subjectif).
    Mais tous nos échangent montrent qu’il n’y a pas une seule interprétation pour une image, la plus légitime à mon sens est celle qui sert le mieux le dessein du photographe. Seul lui sait !

  20. Je me range à l’avis de PIR.

  21. Merci PIR et vous tous de cet échange qui m’a bien éclairé…c’est la première version qui va concourir!

  22. Merci de nous tenir informés du résultat.

  23. je suis d’accord avec PIR l’inversion de l’image mets plutôt l’accent sur le chevalement le plus éloigné, et éclaircissant les pignons des bâtiments une belle photo.

  24. Bravo JB !!!

  25. La noirceur était le quotidien des mineurs…A travers ce cliché, tu n’as pas trahi la réalité de leur quotidien.

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.