Pierre Grave

Passionné de photo depuis de (trop) nombreuses années J’ai toujours eu une préférence pour l’ improprement appelé « noir et blanc ». J’ai abandonné l’argentique depuis quelques temps mais recherche aujourd’hui dans mes tirages digitaux l’infinie variété des gris et la superbe du grain qu’on obtenait autrefois dans l’intimité d’une « salle de bain labo ».
5 Commentaires
  1. J’aime beaucoup ce portrait débonnaire en pleine nature, avec une belle profondeur de champ (c’est bien le cas de le dire)jusqu’à l’horizon.

  2. Qui plus est, je trouve que le modèle a une superbe coupe de cheveux.

  3. Au poil ! Juste pour chipoter cette “ombre” au dessus du museau …

  4. Merci Estienne. J’ai corrigé la tache.

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.