Monsieur HR

Né en 1949, habite Tours (37), retraité et syndicaliste Je dirais bien que j'aime mettre mon "grain de sel" mais cette expression est déjà utilisée (à bon escient) par un autre photographe sur le blog . Je pratique la photo en pointillé, de manière un peu erratique, sans véritable style personnel nettement défini, avec un petit goût pour le flou, souvent mal maîtrisé d'ailleurs J'éprouve un vrai plaisir à dialoguer sur le blog et je pense que ma pratique, notamment celle du post traitement informatique de la photo s'est améliorée grâce à ces échanges
13 Commentaires
  1. Ici, “faire son chemin de croix” prend tout son sens…

    Même une fois sous terre nous ne sommes pas tous égaux… Il y a ceux qui restent à l’ombre, et les autres qui bénéficient d’une belle exposition…

    A noter que le clocher penche du côté où il va tomber…

  2. Le clocher, c’est vrai, mais je jure que j’ai rien fait ! Croix de bois, croix de fer …

  3. Chouette construction de l’image, avec cette ligne du mur, horizontale, qui coupe presque la photo en deux comme pour séparer deux mondes.

  4. Oui, Jean, je crois que j’ai retrouvé, sans vraiment le chercher, ce que l’urbanisme villageois avait construit.

  5. cadrage efficace, une belle image

  6. @ jmlg : il y a de la lumière et il y a de l’ombre : comme cela, il y en a pour tout le monde. Et au plus fort de la canicule voire un bon moment avant, ce que j’aime dans le soleil, c’est l’ombre ! Je suppose que je ne suis pas le seul à m’être retrouvé à “sol” dans une arène espagnole en passant être au plus près de la piste … Ici, “sol”, c’est très haut placé … et même entresol ! Et au bout du compte on finira tous au sous-sol, végétarien obligatoire, à grignoter les pissenlits par la racine ! 🙂
    Quand j’ai commencé à faire de la photo il y a maintenant quelques nombreuses années, il existait une loi qui interdisait en France de faire des photos dans les cimetières et j’avoue que je ne sais pas ce qu’il en est aujourd’hui …

  7. Merci à vous deux.
    Quelle vision dantesque Estienne !
    J’ignorais cette Loi. Mais elle ne s’applique pas à moi, car lors de cette prise de vue, j’étais hors du cimetière! Je m’en tiendrai à cette ligne de défense lors d’un éventuel procès.

  8. @ Mr HR : je ne suis pas du tout sûr qu’elle soit toujours en vigueur dans ce monde où n’importe qui peut photographier et filmer avec un simple portable beaucoup que 007 il y a 20 ans. Ce n’est pas demain que les pandores se présenteront à ta porte ! 🙂

  9. Par contre, dans les gares, j’ai été plusieurs fois rappelé à l’ordre. Et là, je savais.
    Curieusement, quand on clique sur l’étiquette “cimetière” dans inspiration, on s’aperçoit que nombreux sont les photographes ayant publié sur LVEG qui tomberaient sous le coup de la Loi.
    Pour ma part, ce qui m’intéressait c’était la présence de la mort dans ce petit bourg savoyard, avec cette trace dans le ciel, comme une malédiction. Bien sûr, on peut y voir toute autre chose.

  10. De bien belles lignes !

  11. Les petits cimetières de village sont bien émouvants, à vous faire voir crûment que tout se détériore, même les sépultures. Le ciel signe ce méfait entropique.

  12. @blagapart : même les corbillards crèvent.

  13. On est peu de choses, comme disait ma grand mère …

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.